Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

internet

Le cimetière des réseaux sociaux

20/12/2012 - par Marc di Rosa

Aujourd’hui, tout est «social», mais tous les réseaux sociaux ne sont plus là pour le constater. Des millions d’internautes se sont transformés en autant de comptes dormants et les millions investis, en poussière.

C'était en 2009. Les Berlinois munis d'un smartphone pouvaient s'identifier dans les rues de la capitale allemande grâce à un réseau socionumérique géolocalisé, Aka-Aki. «Bientôt, tous les jeunes Berlinois seront sur Aka-Aki», prédisait une jeune étudiante à un grand quotidien français. L'avenir appartenait aux médias dits «sociaux», en raison de l'intérêt croissant des

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner