Vous êtes ici

Communication B to B

L’émancipation digitale du B to B. Il aura fallu attendre Internet et le développement du multiécran pour que les marques B to B osent enfin s'affranchir des lourdeurs du marketing direct. 

L'international en mode local. Ressorts culturels et fragmentation des audiences obligent, il est de plus en plus difficile d'enfermer les marques B to B dans une posture globale. 

Supplément de valeur.  Les dispositifs B to B en misant sur le contenu et sur la confiance, protègent les marques contre les assauts du «low cost». 

Quand la création se libère. Exemple de bonnes créations en B to B.

L’émancipation digitale du B to B. Il aura fallu attendre Internet et le développement du multiécran pour que les marques B to B osent enfin s'affranchir des lourdeurs du marketing direct. 

L'international en mode local. Ressorts culturels et fragmentation des audiences obligent, il est de plus en plus difficile d'enfermer les marques B to B dans une posture globale. 

Supplément de valeur.  Les dispositifs B to B en misant sur le contenu et sur la confiance, protègent les marques contre les assauts du «low cost». 

Quand la création se libère. Exemple de bonnes créations en B to B.

L'EMANCIPATION DIGITALE DU B TO B

18/07/2013 - par Muriel Jaouën

Il aura fallu attendre Internet et le développement du multi-écran pour que les marques B to B osent enfin s'affranchir des lourdeurs du marketing direct.