Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

affichage

Après la social TV, le social outdoor ?

14/11/2013 - par Delphine Le Goff

«La ville est le plus grand réseau social.» Albert Asséraf, directeur général stratégie, études et marketing de JCDecaux, en est certain: à l'instar de la social TV, le «social outdoor» sera l'une des tendances lourdes de ces prochaines années. «Les synergies entre affichage et réseaux sociaux se multiplient», remarque-t-il.

«Dans certains cas, les opérations événementielles sont relayées dans les réseaux sociaux. Dans d'autres cas, les interventions des internautes figurent dans une campagne, comme l'a fait récemment Coca-Cola en reprenant des tweets», explique Isabelle Schlumberger, directrice générale commerce et développement de JCDecaux.

 

Pistes prometteuses

«Le social outdoor fait partie des pistes prometteuses, même si l'on attend encore la "killer application", mais il y en aura certainement», prédit Stéphane Dottelonde, président de l'Union de la publicité extérieure. «C'est logique: la rue est un lieu social. Et le fait de partager un tweet en direct sur des panneaux donne un statut au consommateur, qui devient un média, dans une démarche d'ego-casting», analyse Benoît Régent, directeur général de Posterscope.

Néanmoins, nuance Jean Minost, directeur de l'affichage chez Vivaki, «trop souvent, on croit que, dès lors qu'un média social est associé, il s'agit là d'une panacée. Mais les gens ne sont pas si bêtes. Il faut que l'opération présente un intérêt, un cadeau par exemple. Toutes ces opérations ne génèreront pas à la fois du buzz, un succès d'estime et des ventes».

Envoyer par mail un article

Après la social TV, le social outdoor ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.