Vous êtes ici

RP et influence

Les agences de relations presse et publics subissent une concurrence de plus en plus forte d'acteurs toujours plus nombreux: leurs consœurs de la communication, les pure players du social media, les nouveaux entrants hybrides qui brisent les organisations en silos. Les entreprises, elles, ne peuvent plus se contenter de délivrer unilatéralement leurs messages, elles doivent participer aux conversations avec tous leurs publics. Cela nécessite une nouvelle organisation interne et de nouvelles approches entre influenceurs et influencés, notamment à l'aune du digital et des réseaux sociaux. Dans ce contexte, les agences de RP doivent réaffirmer leur rôle stratégique (le conseil en amont) comme accélérateur de visibilité au service de la réputation des entreprises et des marques. A l'exemple de la médiatisation des actions de SEB contre l'obsolence programmée des produits et du Sommet des élus locaux pour le climat durant la COP 21.

Les agences de relations presse et publics subissent une concurrence de plus en plus forte d'acteurs toujours plus nombreux: leurs consœurs de la communication, les pure players du social media, les nouveaux entrants hybrides qui brisent les organisations en silos. Les entreprises, elles, ne peuvent plus se contenter de délivrer unilatéralement leurs messages, elles doivent participer aux conversations avec tous leurs publics. Cela nécessite une nouvelle organisation interne et de nouvelles approches entre influenceurs et influencés, notamment à l'aune du digital et des réseaux sociaux. Dans ce contexte, les agences de RP doivent réaffirmer leur rôle stratégique (le conseil en amont) comme accélérateur de visibilité au service de la réputation des entreprises et des marques. A l'exemple de la médiatisation des actions de SEB contre l'obsolence programmée des produits et du Sommet des élus locaux pour le climat durant la COP 21.