Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le câble mène à tout

27/02/1998

Annecy est la première ville en France à disposer de la télévision, de l'Internet et du téléphone sur le câble.

Je me suis installé à Annecy à cause de ça»,s'enthousiasme Nicolas Scheffer, ancien Grenoblois. «Ça», c'est le modem blanc qui relie son ordinateur au câble pour l'accès à l'Inter- net, son«outil de travail au quotidien». Jeune cybernaute de vingt-huit ans, consultant en réseaux de communication, Nicolas Scheffer ne tarit pas d'éloge sur le modem câble.«Impressionnant, fabuleux, sans limites.»Après un jour de test en août 1997, cet ancien associé-gérant d'une société de communication de trente-cinq personnes à Grenoble débarque avec micro et bagages dans la bonne ville d'Annecy, nouvel eldorado de productivité et de rentabilité. Le calcul est vite fait. À Grenoble, sa facture de télécommunications moyenne s'élevait à 15000francs par mois. À Annecy, à 300francs tout compris! Côté technique, il passe d'une connexion Numéris spécialisée (128-512kbit/s) au vrai haut débit du câble (1Mbit/s).«Un vrai régal pour se balader sur le Net», dit Nicolas. Un avis partagé par son ami Cyrille Cuisinier, conseil et réalisateur en solutions de communication Internet, qui a créé sa société, Web Avenue, en avril 1997.«L'Internet sur le câble a été déterminant pour monter ma structure,dit-il.La réactivité est multipliée par dix, la productivité par deux.»Les lenteurs et les problèmes qui finissent par exaspérer, il ne connaît plus: pas de machine bloquée, le téléchargement de données atteint des vitesses insoupçonnées -immédiat ou en 2minutes là où il fallait attendre 2heures- et pas de connexion à faire. Avec le câble, on reste connecté toute la journée pour le seul prix de l'abonnement forfaitaire. Cyrille a également économisé sur sa facture téléphonique, mais la baisse importante (-21%) reste toute relative, car il n'est pas un grand consommateur d'appels. Pour les grosses structures, l'intérêt est tout autre pour des baisses cumulées qui peuvent atteindre jusqu'à 29%. Chez Apache (quarante-deux personnes), à Cran Gevrier, Alain Torrano est un fervent adepte du câble.«C'est génial avec cet outil, on a tout: l'avantage financier, une qualité incomparable, le top des télécoms et un seul fournisseur.»À Annecy-le-Vieux, la même conviction anime Philippe Bigard, gérant d'Antipodes-Goodshoot, une photothèque qui diffuse ses images numériques sur CD-Rom en Europe et aux États-Unis. Après avoir abandonné la diffusion on line par Wanadoo, l'agence photo, depuis qu'elle est câblée, est revenue sur le Net.«On est connecté toute la journée, le téléchargement d'une photo s'effectue en moins de 3minutes au lieu de 20minutes auparavant.»Quant à Lyonnaise Câble, elle ne compte plus ses thuriféraires. Mais le plus ardent de tous reste Bernard Brillant. Cet ancien cadre de trente-huit ans, fou de nouvelles technologies, a fondé sa société de conseil et formation ANNEcyberNARD qu'il présente volontiers comme la vitrine-labo du multimédia et des télécommunications dans la ville. Ses clients sont des PME de la Chambre de commerce et d'industrie d'Annecy, cadres de l'ANPE ou professeurs de l'enseignement catholique de Haute-Savoie.

Un confort exceptionnel

Il vante«le confort pédagogique exceptionnel apporté par le câble»et la baisse du coût des communications téléphoniques (30% moins cher). Lui aussi s'est engagé dans l'aventure grâce au câble, en mars 1997. Puis il a été l'un des cent abonnés-tests pour le téléphone lancé sur le câble le 8décembre dernier. Aujourd'hui, ANNEcyberNARD possède un abonnement télévision, trois abonnements Internet professionnels et un abonnement téléphone pour 1000francs par mois. Résumé de son expérience et de son fonctionnement:«Le Net sur le câble, c'est la Ferrari moins cher que la 2CV.»

Envoyer par mail un article

Le câble mène à tout

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.