Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

High Co [175,5millions de francs]

21/04/2000

A près une année 1998 riche en acquisitions, High Co a cherché à structurer ses services en 1999. Son objectif: proposer une offre stratégique intégrant nouvelles technologies et communication classique. Son président, Frédéric Chevalier, a ainsi fait appel à Fanny Vielajus, en rachetant sa société Contrepoint. Cette spécialiste en stratégie de marque, créatrice, chez CLM/BBDO, du premier planning stratégique français, a lancé le département High Co Intégration.«Nous aidons les annonceurs à répartir leurs investissements entre le monde réel et Internet, tout en mettant à leur disposition des spécialistes en multimédia, marketing direct, centres d'appels ou bases de données»,précise Fanny Vielajus, vice-présidente du groupe. En 1999, High Co a, par ailleurs, cherché à se développer en Europe. Il a ainsi cédé 30% de son capital à WPP, dans l'idée de créer un réseau international mêlant hors-médias et nouvelles technologies. Il vient ainsi de racheter Promo-Control et Fast Movers, deux sociétés belges spécialisées dans le traitement des coupons de réduction, et de créer une web agency européenne Syzygy, en partenariat avec WPP et deux agences interactives, Syzygy (Angleterre) et United Media (Allemagne). Enfin, le groupe développe des services spécifiques destinées aux dotcoms. Il vient d'annoncer la création de Web Trade Marketing, une offre permettant aux entreprises de conquérir et de fidéliser les internautes. Le groupe a aussi créé High Co Ventures. Ce fonds d'investissement de 30 à 50MF va lui permettre de prendre des participations dans les start-up Internet, tout en les aidant, dès l'origine du projet, en matière de design, ingénierie informatique et marketing.«Il est dans la culture du groupe de favoriser les nouveaux projets et d'aider les entrepreneurs. Que ce soit en matière de couponning ou de fidélisation, High Co souhaite, à terme, porter toute son offre classique sur le Net»,commente Fanny Vielajus.

Envoyer par mail un article

High Co [175,5millions de francs]

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.