Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les futures stars de l'OJD

19/05/2000

En 1999, 380 nouveaux titres ont fait leur apparition dans les kiosques. Quels sont les plus prometteurs? De nouvelles familles sont-elles en train d'apparaître? Réponses avec le Crédome, qui suit au jour le jour les évolutions de la presse française.

Les Français aiment la presse magazine. Et les éditeurs le leur rendent bien. En 1999, selon le relevé du Crédome, le centre d'études médias du groupe Publicis, quelque 380 nouveaux titres ont vu le jour, contre 350en 1998. Et cette croissance n'est pas près de ralentir: pendant le seul premier trimestre 2000, 89journaux ont rejoint les kiosques déjà très (trop?) bien fournis de l'Hexagone. Dans cette masse, quels sont ceux qui possèdent le potentiel pour devenir les champions de demain de l'OJD? La réponse est délicate, en raison de la segmentation par thèmes grandissante de la presse magazine. Cependant, quelques familles émergent, notamment la presse masculine, dont la diffusion France payée dépasse déjà les 650000 exemplaires. C'est aussi le cas de la presse informatique, des magazines maison-décoration ou encore des consumers. Avec le Crédome, qui tient une comptabilité régulière des nouvelles parutions (disponible aussi sur son site www.credome.com), nous avons tenté de décrypter les valeurs montantes de la presse française, famille par famille.

La maison-décoration profite des 35heures

«Plus d'une vingtaine de titres ont vu le jour en 1999, et sept sont encore apparus depuis le mois de janvier dernier»,précise Laurent Martinez, responsable du département presse du Crédome. Les plus porteurs, a priori, se nommentMaison côté Est(lancé en mai par les éditions d'Aguesseau),Ideat(datant de juin) ou le récentADdu groupe Conde Nast.«Il apparaît de plus en plus de titres haut de gamme, sans doute en raison d'un certain retour aux valeurs traditionnelles et grâce aux 35heures,note encore Laurent Martinez.Mais, sans communication, ce sont toujours les titres installés qui surnagent, commeElle DécoouMarie Claire Maison». Du reste, nombre de lancements adoptent des périodicités longues, pour tester le marché. À mi-chemin entre cette famille et celle des consumers,Room,le trimestriel créé par Ikéa, pourrait toutefois atteindre de très gros scores à court terme.

Les masculins jouent dans la cour des grands

Que dire de neuf sur les magazines masculins, sinon rappeler la grande réussite collective de cette famille en 1999?Men's Healthapproche les 200000 exemplaires en diffusion France payée,FHMles 150000, etMaxprogresse de 5,3% en un an.«L'émulation réciproque de ces titres peut en faire une très bonne famille de l'OJD,estime Laurent Martinez.Déjà puissante en diffusion, elle constitue pour les annonceurs une alternative à la presse sport, automobile et même news.»

Internet crée de la presse

En 1999, si l'on regroupe les titres grand public, professionnels et de jeux, 50nouveaux magazines ont vu le jour. La tendance reste sensible sur le premier trimestre 2000, avec six titres supplémentaires, le dernier en date étant un bimestriel nomméInternet en action.Dans cette famille, le futur poids lourd annoncé pourrait bien êtreYahoo Internet Life,lancé par le groupe Ziff Davis en décembre. S'il parvient à prendre le pas surWeb magazine,créé par Prisma Presse en avril 1999, dont la diffusion France payée s'élève à 111307 exemplaires.

La presse sportive compte peu d'élus

Avec 40titres lancés en1999 et 6de plus entre janvier et mars 2000, la presse sportive montre clairement son dynamisme. Mais il s'agit le plus souvent de diffusions limitées, avec des titres positionnés sur des niches.Tennis plus,le mensuel lancé fin avril par Jean Couvercelle, vise ainsi les 30000 exemplaires.Trek magazine,bimestriel lancé en mars 1999, se situe à ce niveau. Le chemin est donc encore long avant de devenir un poids lourd de l'OJD. Mais les initiatives se multiplient.«La dernière tendance est à la presse locale dans le domaine du football»,constate Laurent Martinez. C'est le cas avecBut spécial Saint-Etienne,le même principe existant aussi à Lens.

La jeunesse flotte entre deux eaux

Plus de vingt titres ont vu le jour en 1999, mais tous restent trop confidentiels face aux mastodontes de Milan et de Disney.Hit&News,testé au début du mois de mars par le groupe Hachette Filipacchi Médias, a même déjà changé de périodicité.

Le tourisme et les voyages dans l'air du temps

Une petite quinzaine de titres sont nés dans cette famille l'année dernière. Cinq nouveaux l'ont rejointe en 2000, dont le mensuelBon Voyagedu groupe HFM. Le potentiel semble exister.

Les consumers seront peut-être les vrais champions de demain

À terme, lorsque tous les consumers passeront à l'OJD, les poids lourds actuels risquent de se faire du souci. Le cas deRooma été évoqué. Mais que penser des magazines de CanalSatellite et de TPS, dont la progression suit le nombre d'abonnés aux bouquets?

Envoyer par mail un article

Les futures stars de l'OJD

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.