Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Une année noire

19/05/2000

La crise des NMPP est l'aboutissement de près d'un an d'interrogations sur le devenir de la distribution en France.

Juin 1999. Les MLP annoncent leur intention de demander au gouvernement «l'ouverture d'Etats généraux sur la distribution de la presse en France.» Août. Devant la pression des éditeurs, les NMPP promettent un nouveau barême pour le 1er octobre, avant de renoncer, face à l'opposition des quotidiens nationaux. Septembre. Mandaté par Catherine Trautmann, Jean-Claude Hassan lance ses consultations, dans le cadre d'une mission d'expertise et de proposition sur la situation de la distribution en France. Novembre. Les MLP annoncent qu'elles prennent en charge la distribution de Marianne à compter du 13décembre. Devant le tollé, Françoise Sampermans reporte le transfert du journal à la fin du mois de janvier 2000. Décembre. Jean-Luc Lagardère décrète la mobilisation générale et conçoit un projet de réforme du système de distribution, des NMPP et des barêmes. Janvier 2000. Jean-Claude Hassan remet son rapport, dans lequel il suggère notamment de favoriser un véritable rôle d'actionnaire pour les éditeurs et pour Hachette, opérateur des NMPP. Février. Les NMPP parviennent enfin à trouver un consensus sur un plan stratégique, entériné par le gouvernement, prévoyant une baisse de trois points du coût d'intervention, une baisse du nombre de dépositaires et une réduction drastique des effectifs. Mars. Françoise Sampermans accepte de rejoindre les Nouvelles Messageries de la presse parisienne au poste de directrice des publications. Satisfait des nouveaux tarifs, Le Point décide de rester aux NMPP. En revanche, Le Nouveau Détective rejoint les Messageries lyonnaises de presse.

Envoyer par mail un article

Une année noire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.