Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les 10 premiers groupes de presse magazine

excelsior publications : Cap sur le Net

19/05/2000

Pour le groupe Excelsior, l'année 1999 était placée sous le signe de la croissance.«Notre résultat brut d'exploitation progresse de 17,5% pour un chiffre d'affaires non consolidé de 450MF», affirme Paul Dupuy, le Pdg du groupe de presse. Ces bons résultats reposent davantage sur le dynamisme des titres que sur les trois acquisitions d'Excelsior, comptabilisées sur les derniers mois de l'année seulement. Dans un contexte morose, les titres féminins d'Excelsior font exception. Dopé par la baisse de son prix à 10francs,Bibaenregistre une hausse de plus de 20% de sa diffusion et de près de 30% de son chiffre d'affaires publicitaire. De son côté, le mensuel20ansprogresse de 10% en diffusion et de 24% en publicité. Le pôle féminin du groupe a aussi profité en 1999 de l'arrivée des mensuelsVitaletDépêche mode. Du côté des masculins, l'éditeur deMaxa pris 50% du capital deM Magazine, logé avecVitaldans une filiale commune au groupe Edipresse, à l'origine du lancement.«Nous voulions renforcer notre position sur les populations jeunes et modernes», explique Paul Dupuy. Cette année, l'éditeur, qui travaille sur un important projet de magazine généraliste pour début 2001, se concentre sur les déclinaisons Web de ses marques de presse. Le site deMaxest prévu pour début juin etScience&Vieouvrira un portail scientifique ambitieux en octobre.«La priorité est actuellement à la croissance interne,répond Paul Dupuy.Mais si nous avons des opportunités d'acquisitions, je ne les laisserai pas passer.»

Envoyer par mail un article

excelsior publications : Cap sur le Net

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.