Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Conseils

Des agents très spéciaux

13/03/1998

S'ils n'existaient pas, les acheteuses d'art s'arracheraient les cheveux. Les agents de photographes et ou d'illustrateurs sont les partenaires incontournables des acheteuses d'art. Leur double de l'autre côté du miroir publicitaire. Certes, un Paul Goirand, spécialiste de la nature morte (campagnes De Dietrich, Corona) se vend tout seul, très bien et depuis des années, auprès des agences de publicité, mais en général, la relation artistes-publicitaires nécessite un intermédiaire capable de négocier, d'aimer, de vendre son artiste.

Sensibles et intuitifs

La preuve, ces professionnels prennent entre 25% et 30% de commission sur les prestations de leurs poulains. Même Jean-Paul Goude, que l'on imagine parfaitement, son dossier sous le bras, parcourir les agences, a le sien, ou plutôt la sienne. Sylvie Flaure, quarante-sept ans, réalise un chiffre d'affaires de 3,5MF et elle fait ce métier depuis vingt ans. Elle s'occupe de six artistes, dont le dessinateur Ruben Alterio.«Certes, on peut difficilement s'extasier sur ce que l'on voit actuellement sur les murs, et c'est souvent désespérant d'avoir à vendre de tels talents auprès de professionnels qui n'ont pas la liberté de faire du beau. Mais ne désespérons pas, après des années de pénurie, le print revient un peu dans la course»,dit-elle. Moins pessimiste, parce que plus accessible, ou plus branchée, diront certains, Véronique Peres-Domergue, trente-six ans, exclusivement versée dans la photographie, évoque le métier avec une fougue rare:«J'adore la publicité, la photographie, je sens bien les tendances, les gens, ce qu'ils font, et, aujourd'hui, la publicité fait plutôt plaisir à voir.»Il faut dire qu'elle y est pour beaucoup. Après avoir lancé en France Graham Ford, auteur des très belles annonces Four Roses (Ogilvy&Mather), puis Mike Parsons, artistes confirmés, elle s'est consacrée à de jeunes talents. Son premier vrai coup de génie: les Guzman, qu'elle parvient à représenter en exclusivité pour toute l'Europe et qui, depuis trois ans, font la pluie et le beau temps dans les agences. La première enseigne à donner le coup d'envoi fut CLM, qui leur a mis littéralement la main dessus pour réaliser la campagne Kookaï. Dans la foulée, l'agence Euro RSCG BETC les a choisis pour mettre en scène la nouvelle marque de Wonderbra, Lifestyle, assez vite imitée par Euro RSCG GBHR, qui leur a confié le budget Vuitton. C'est ce que l'on appelle avoir l'oeil. Et Véronique Peres-Domergue n'en manque pas. Son nouveau coup de foudre s'appelle Hervé Lafond, avec qui elle vient de signer un contrat. Ce jeune homme utilise les mêmes tonalités que les Guzman, et il ne devrait pas non plus laisser les agences indifférentes. Sylvie Etchemaïté, acheteuse chez Jean&Montmarin, y a déjà succombé:«Pour moi, Véronique a trouvé l'oiseau rare. Je pense qu'il sera le futur Mondino.»Si les acheteuses d'art sont toutes des personnalités à part entière, il en va de même côté agents. Paule Friedland, autre figure du métier, qui se voit en agent d'artistes, est, elle, beaucoup plus sensible à la peinture. Elle représente Nicolas Dolce, auteur de la dernière campagne d'Air France.«Aujourd'hui, j'ai la possibilité de m'offrir le luxe d'éditer des lithographies. De fait, la publicité, une activité que l'on dit alimentaire, me permet de lancer des artistes»,explique cette amoureuse de l'art qui a désormais sa propre galerie. En ce qui concerne ses relations avec la publicité, elle porte un regard complice sur les acheteuses d'art:«Il est désolant que ce métier ait été malmené après la loi Sapin. Cette profession est indispensable, elle simplifie la vie de chacun, tant au niveau de la production, qu'au niveau des relations. Les patrons d'agence devraient en être conscients.»

Envoyer par mail un article

Des agents très spéciaux

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies