Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Gros plans sur les vingt leaders du marché

DDB & Co 130,1millions de francs

02/06/2000

Progression honorable (8,2%) pour la filiale de DDB, mais il est vrai sans commune mesure avec ses principaux concurrents et surtout ses propres performances des années passées.«1999 a été une année de transition du fait du poids de la fusion avec Hintzy Heymann&Associés», reconnaît Jean-Luc Gronner, directeur de la création et nouveau président de DDB&Co depuis le départ, en mars dernier, de son fondateur Pierre Siquier. Ce dernier, qui se justifie par des désaccords avec le groupe, a surpris les équipes alors qu'une nouvelle organisation était mise en place. Mais la nomination rapide de Jean-Luc Gronner a permis d'assurer la continuité, tout en restructurant l'agence avec la création de trois pôles «marchés» (business et entreprises, opinion et société, économie et finance) et cinq pôles «experts» (événements, relations presse, recrutement, édition et design). En dépit de ces problèmes d'intendance, DDB&Co affiche une belle série d'opérations pour 1999: l'ouverture du capital d'Air France, la campagne du recensement, l'artisanat, la fusion Elf/TotalFina, l'Armée de terre... À noter cependant la perte d'un des budgets phares du groupe: Compaq (8MF de marge brute).«Une perte d'autant plus amère que Compaq Europe et Compaq France avaient officiellement manifesté leur désir de continuer de travailler avec nous», note Jean-Luc Gronner. Mais, déjà sur les quatre premiers mois de cette année, le groupe semble avoir repris sa vitesse de croisière en engrangeant 120MF de new business, avec l'arrivée notamment d'Alstom, de l'artisanat alimentaire, de l'Asfa et de Novell.

Envoyer par mail un article

DDB & Co 130,1millions de francs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W