Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LES AGENCES LES PLUS PRIMÉES

DDB n'est plus seule

09/06/2000

Derrière DDB, qui maintient sa suprématie créative, de nouvelles enseignes émergent: Leo Burnett, BDDP&Fils et Enjoy Scher Lafarge.

A la sortie des délibérations, les jurés, un peu hagards après avoir visionné et revisionné pendant deux jours plus de quatre cents campagnes, retrouvaient leur lucidité pour saluer, de manière unanime, l'arrivée de nouvelles enseignes sur le devant de la scène créative. Au premier rang d'entre elles: Leo Burnett. En quelques mois, le duo de directeurs de création composé de Christophe Coffre et de Nicolas Taubes a réussi à hisser l'agence parmi l'élite. Alimentaire (avec Heinz), nouvelles technologies (Free et 3617Annu), institutionnel (Mairie de Paris): à chaque fois, et avec le même bonheur, Leo Burnett applique une recette dont les ingrédients principaux sont les idées, fraîches de préférence, et une bonne dose de candeur. Évidemment, avec un tel parti pris, les créatifs ne mettent pas dans le mille à tous les coups. ça passe le plus souvent, parce que ça démode d'un coup les campagnes concurrentes, mais parfois ça casse s'ils ont forcé sur le dosage: la dernière campagne pour le recyclage en faveur de la Mairie de Paris, avec ses jeux de mots un peu faciles, confine ainsi à la naïveté.

Humour et cynisme

Autre style, plus extrémiste, pour Enjoy Scher Lafarge. Dans le loufoque (Grumly) ou le cynique (Visual), chacune de ses campagnes est un vrai coup de poing. Enfin, du côté de BDDP&Fils, on fait confiance à un registre humoristique peut-être plus classique (Air Liberté ou Williams), mais imparable. Ce palmarès fait également la part belle aux grandes enseignes réputées créatives du marché : BDDP@TBWA, CLM/BBDO, Euro RSCG BETC ou Young&Rubicam. Jean&Montmarin tire, comme à son habitude, son épingle du jeu, de même qu'Ogilvy&Mather, alors qu'apparaissent comme un peu en retrait Euro RSCG Works et Louis XIV. Moins, toutefois, que des enseignes comme Publicis, McCann et consorts totalement absentes de cette sélection. Il leur reste encore du chemin pour recoller au peloton emmené par DDB, qui n'a visiblement pas souffert de sa reconfiguration entreprise il y a un an sous la houlette de Christophe Lichtenstein, son directeur général.

Envoyer par mail un article

DDB n'est plus seule

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies