Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PALMARÈS PRESS & POSTER

30/06/2000

Grand Prix. Grande-Bretagne : Lowe Lintas Londres pour Stella Artois

Décapsuleurs de luxe. À la fin de la délibération de la compétition Press&Poster, les membres du jury ont disposé tous les Lions d'or devant eux pour choisir le Grand Prix. à ce moment-là, il n'y eut pas photo: la campagne britannique pour Stella Artois s'est imposée. Normal, elle est élégante, subtile, intelligente. La chaise Eames, la chaîne Bang&Olufsen, une voiture de sport et d'autres objets de désir s'inclinent tous devant le luxe rassurant de la bière blonde. La classe, quoi. À noter qu'en Grande-Bretagne, Stella Artois a une image plus haut de gamme qu'en France.

Lion d'or. brésil : Almap/BBDO São Paulo pour Cesar

Tel maître, tel chien. L'idée n'est pas nouvelle, mais elle a le mérite d'être efficace. Surtout lorsque la ressemblance entre des animaux et leur maître est aussi frappante que dans cette campagne pour la nourriture canine César. Signalons qu'elle a été conçue par Almap/BBDO, l'agence du président du jury, Marcello Serpa. Signés «Même s'il vous ressemble, il n'est pas obligé de manger la même chose que vous», ces visuels ont du chien.

Lion d'or. Grande-Bretagne : BBH pour Barnardo's

Cité des enfants perdus. Ces images d'enfants taulards et junkies ont été censurées en Grande-Bretagne. L'organisation d'orphelinats Barnardos voulait simplement montrer que la délinquance et la misère découlent souvent d'une enfance sinistrée.

Lion d'or. Grande-Bretagne : Bartle Bogle Hegarty Londres pour Audi

Le guépard en finale Les animaux auront souvent eu la vedette, cette année, à Cannes. Avec Stella Artois et BMW, cette campagne a tenu la corde jusqu'à la dernière minute dans l'attribution du Grand Prix. Alors que des lévriers s'élancent ventre à terre de leurs boxes, un guépard les toise avec un air de souveraine supériorité. Signature: «Audi S4 Quattro. Rien à prouver.» La photo est belle, le message limpide. Impériale, la Grande-Bretagne a glané huit des Lions d'or du Press&Poster.

Prix des jeunes créatifs. Suède : Euro RSCG Stockholm pour Médecins sans frontières

Merci Prozac. C'est un duo suédois issu d'Euro RSCG Stockholm qui a remporté, cette année, le Prix des jeunes créatifs du Festival. Les candidats, originaires de trente-trois pays, devaient plancher sur une annonce pour Médecins sans frontières, appelant au développement de la commercialisation de médicaments dans les pays en voie de développement. La création suédoise frappe juste par son accroche glaçante: «Voir ma famille mourir de malaria m'a vraiment déprimée. Dieu merci, j'avais du Prozac.»

Lion d'or. Grande-bretagne : Saatchi&Saatchi pour Livostin Direct

Conjonctivite. D'énormes yeux bleus injectés de sang dérangent des amoureux en jouant des maracas, nettoient de force le pare-brise d'un chauffeur qui n'a rien demandé... Cette campagne pour les gouttes Livostin Direct joue sur le double sens de l'expression anglo-saxonne «irritating eyes»: yeux irrités et yeux irritants. Un spot télévisé, récompensé par un Lion d'argent, développe les aventures des globuleuses créatures.

Lion d'or. Espagne : SCPF Barcelona pour BMW

Les dents de la route. Subtil jeu d'ombres et de lumières pour cette annonce, où se découpe sur la carrosserie métallisée d'une BMW la silhouette effilée d'un requin. Épurée à l'extrême, cette campagne, aussi muette et sombre que la faune des grands fonds, fait la part belle à l'impact visuel. Elle a manqué le Grand Prix d'un aileron.

Lion d'or. Thaïlande : Results Advertising Bangkok pour Tabasco

Des lèvres de braise. Le seul représentant thaïlandais au palmarès Press&Poster ne passerait pas la rampe en France. On y voit une cigarette se consumer par le filtre sous l'effet ravageur du Tabasco. Marcello Serpa, le président du jury, a noté, pour s'en féliciter, que rien ne permettait de deviner l'origine de cette publicité. C'est ça aussi, la globalisation.

Lion d'or. États-Unis : The Martin Agency Richmond pour Virginia Holocaust Museum

Travail de mémoire. Dans un palmarès qui fait la part belle aux visuels sans texte, les affiches pour le Musée de l'Holocauste de Virginie sont parmi les rares à utiliser celui-ci comme support principal du message. Elles reproduisent, à la police de caractère près, des documents de la seconde guerre mondiale et des objets ayant réellement appartenu aux Nazis. Pédagogiques et très soignées, elles remplissent une véritable mission d'information, sans sous-estimer l'intelligence du lecteur. L'ex-gourou de Leo Burnett, Donald Gunn, en avait fait sa campagne favorite. Raté.

Lion d'or. Espagne : Contrapunto Madrid pour Canal +

Sharon Stone, 30 ans après. Blonde, tailleur blanc et minijupe, elle croise très haut ses jambes et fume nonchalamment. Contrapunto Madrid a repris la scène torride de l'interrogatoire de Basic Instinct. Sauf que Sharon Stone y a pris du plomb dans l'aile: ridée, les cuisses piquetées de cellulite, elle accuse plus de soixante ans au compteur. Signature: «N'attendez pas des années pour voir les films à la télévision.»

les français sur la croisette : BDDP @TBWA pour Sony PlayStation (Lara Croft)

Depuis la création du Press&Poster, jamais les Français n'avaient chassé autant de Lions sur la Croisette: neuf au total. Le record des sept de 1994 est pulvérisé. Qui plus est, les Tricolores reviennent avec six Lions d'or, juste derrière les Britanniques, indéboulonnables premiers avec huit Lions d'or. Sur les neuf palmes françaises, CLM/BBDO en récolte trois (Kookaï, deux fois, et FedEx), BDDP @ TBWA, deux (pour Sony PlayStation), Leo Burnett, Ogilvy&Mather, DDB et Euro RSCG BETC, une, pour, respectivement, Heinz, Perrier, VW Lupo et Air France.

Envoyer par mail un article

PALMARÈS PRESS & POSTER

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies