Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LA FIN DES GRAPHOLOGUES?

25/08/2000

Exit les lettres de motivation manuscrites! Avec Internet, les candidatures se font quasiment toutes sur ordinateur. Le Web sonnerait-il le glas de la graphologie?«Au contraire»,répondent en choeur les deux syndicats de la profession.«Internet remet la graphologie à la place qu'elle n'aurait jamais dû quitter, celle d'un outil d'évaluation au même titre que les tests et l'entretien, qui n'ont pas disparu non plus»,affirme Catherine Castellani, président du Syndicat des graphologues diplômés de la Société française de graphologie.«Le recrutement se fait d'abord sur un profil, sur le contenu d'un CV. C'est seulement une fois que la personne est retenue en short-list qu'on étudie son écriture»,confirme Sylviane Amzallag, vice-présidente du groupement des graphologues conseil et directrice du cabinet de recrutement Syel. Selon elle, la graphologie ne sert jamais a priori, pour faire le tri initial des candidatures. En intervenant en aval, elle a appris à s'afficher.«On demande clairement au candidat de rédiger une lettre pour analyser son écriture. Les résultats lui sont communiqués à sa demande»,poursuit Sylviane Amzallag. Seul problème: la réactivité. Si l'analyse graphologique peut être réalisée dans la journée, tout dépend du temps de transport de la lettre rédigée. Car une étude ne peut être menée que sur un original. V.L.B

Envoyer par mail un article

LA FIN DES GRAPHOLOGUES?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.