Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Avez-vous le profil pour travailler dans une start-up?

25/08/2000

Interrogés sur leurs motivations, nombre de transfuges de la «vieille économie» qui ont rejoint une start-up expliquent qu'ils ont voulu vivre une nouvelle expérience et participer à une aventure. Mais avant de faire le grand saut, mieux vaut avoir réfléchi. Voici quelques questions pour vous aider à mieux vous connaître et savoir dans quel secteur vos qualités seront au maximum mises en valeur. 1- Vous travaillez dans une entreprise de la «vieille économie» depuis quelques années. Vous êtes contacté par un chasseur de têtesqui vous propose de rejoindre une start-up. Vous vous interrogez: qu'appréciez-vous le plus dans votre emploi actuel? * Vous gagnez un salaire confortable et la société a bonne réputation. - Vous disposez d'une certaine marge de manoeuvre pour mener à bien vos projets et vos envies. + Vous avez d'excellentes perspectives d'évolution au sein du groupe. 2- Vous décidez de rencontrer le fondateur de la start-up qui cherche à vous débaucher, onzyva.com. Vous prenez le chemin du Sentier, vous vous rendez à l'adresse indiquée et vous poussez la porte d'un local où câbles et emballages de pizza se côtoient. * Vous y voyez le signe d'un certain manque de sérieux. + Vous cherchez le bureau du fondateur. - Vous ramassez quelques boîtes, que vous mettez à la poubelle. 3- Vous êtes en entretien. Le fondateur d'Onzyva vous dévoile le concept de son site et vous explique ce qu'il attend de vous. * Vous demandez des précisions sur le modèle économique. - Vous faites des suggestions. + Vous attendez qu'il ait fini pour négocier vos stock-options. 4- Marché conclu. Vous commencez à travailler pour Onzyva en tant que responsable des partenariats. Le premier jour, vers 14h30, le webmaster vient vous trouver: «On commande quelque chose à bouffer?» + Vous aviez faim: vous avez déjà mangé un sandwich. * Vous ne supportez pas les repas commandés: vous proposez un restau que vous connaissez bien. - Vous êtes partant: «On choisit chinois ou indien?». 5- Il est 19heures. Le directeur financier vous demande de lui venir en aide. * Vous avez des projets pour la soirée: vous refusez. + Vous n'y connaissez rien: vous prétextez un rendez-vous. - Vous n'êtes pas sûr de pouvoir l'aider, mais vous acceptez. 6- Vous fêtez vos trois mois au sein d'Onzyva. Le travail vous plaît, l'équipe est sympa... Mais le téléphone sonne: le chasseur de têtes qui vous avait débauché vous propose d'exercer vos talents chez Onzeevoo. + Vous êtes prêt à négocier. * Vous vous apprêtez à conclure quelques gros partenariats pour Onzyva... Vous avez besoin de réflexion. - Trois mois, ce n'est pas suffisant: vous déclinez. 7- Vous et vos collègues avez appris à vous connaître. Vous vous critiquez les uns les autres au cours de réunions instituées pour améliorer onzyva.com. Comment réagissez-vous? - Vous appréciez cette confrontation avec les autres: elle est génératrice d'idées. * Vous écoutez les critiques avec attention et essayez d'en tenir compte pour améliorer vos performances. + Vous n'en voyez pas l'intérêt. 8- Pour financer son expansion internationale, Onzyva prépare son entrée en Bourse. Le jour J, l'action s'effondre. * Vous perdez confiance. Vous commencez à vous mettre en quête d'un nouveau travail. + Vous allez voir votre patron pour renégocier votre contrat. - De manière générale, vous évitez de suivre l'évolution des cours de Bourse. 9- Plusieurs start-up se sont lancées sur le secteur d'Onzyva. La concurrence devient acharnée. Comment décririez-vous votre attitude vis-à-vis de la compétition? + Vous adorez vous mesurer aux autres: elle vous stimule. * C'est un mal nécessaire. - Elle fait partie du jeu. 10- Six mois de start-up. Vous commencez à être épuisé. Votre chasseur de têtes revient à la charge: il a un poste à pourvoir dans une grande entreprise. -Vous n'êtes pas intéressé. * Vous voulez le rencontrer. + Vous hésitez. Vous n'êtes pas encore au bout de votre aventure... D'ailleurs, vous avez vous-même un projet de start-up. réponses : Entre 5 et 10 - : Bravo! Vous avez le profil du parfait petit entreprenaute. Vous avez toutes les qualités pour réussir et vous épanouir dans la nouvelle économie: le goût du risque, le sens de l'initiative et celui des responsabilités. Si vous travaillez déjà dans une start-up, vous avez choisi la bonne voie. Sinon, restez ouvert à toutes les possibilités et n'hésitez pas à saisir les opportunités qui peuvent se présenter... Entre 5 et 10 + : Ancienne ou nouvelle économie, vous vous en sortirez partout. Vous jouez perso et savez tourner les situations à votre avantage. Selon vous, travailler dans une start-up offre la possibilité d'exercer, plus vite, plus de responsabilités. Et, éventuellement, de gagner plus d'argent. Entre 5 et 10 * : La nouvelle économie, laissez tomber. Salarié responsable, vous vous acquittez très bien de votre travail, mais vous n'aimez guère sortir des sentiers battus. Vous attachez de l'importance à la sécurité de l'emploi et à votre statut: vous êtes fait pour exercer vos talents dans une grosse structure, installée et reconnue. Catherine Gaudenz

Envoyer par mail un article

Avez-vous le profil pour travailler dans une start-up?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.