Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Dernière chance pour Heinz et Leo Burnett

15/09/2000

Même si une surprise n'est pas totalement exclue, la campagne Heinz, signée Leo Burnett, est la favorite du Grand Prix de l'affichage 2000.

Toutes proportions gardées, le Grand Prix de l'affichage, c'est un peu comme le prix Goncourt: le favori ne gagne pas forcément. Tenez, on a déjà pu lire, ici ou là, que Beigbeder, avec son99F, était bien placé pour le Goncourt. Il y a fort à parier, pourtant, qu'à l'échéance, l'auteur se fera griller la politesse. Pour le Grand Prix de l'affichage, c'est pareil. Il y a un grand favori: Heinz. Mais la vingtaine de jurés, qui rendront leur verdict à Marbella le 23septembre, sont assez facétieux pour créer la surprise en primant un outsider. Depuis des mois, tous les publicitaires saluent avec émotion les affiches de Leo Burnett pour Heinz, où le ketchup constitue l'ingrédient principal de l'assiette, alors que frites ou entrecôte deviennent le condiment. Cette unanimité n'a pas empêché Heinz de rater déjà deux fois la plus haute marche d'un podium. Au Grand Prix Stratégies, il s'est incliné devant les spots de DDB pour Volkswagen, se consolant avec le prix de la catégorie affichage. Idem au palmarès du Club des directeurs artistiques. Dans la catégorie affiches isolées, il s'est fait souffler la première place par l'affiche du boxeur conçue par BDDP @TBWA pour PlayStation. Bref, Marbella est la dernière chance de Heinz. Les autres prétendants ne manquent pas pour succéder à Perrier, qui a trusté le Grand Prix en 1998 et en 1999. Il y a d'abord les glaces Bounty, avec leur dernière série d'affiches très minimalistes, signées de l'agence CLM/BBDO. Il y a aussi PlayStation ainsi que les visuels signés Young&Rubicam pour Eurostar et récompensés d'un premier prix au Club des directeurs artistiques, dans la catégorie des campagnes d'affichage. La campagne VW Lupo de DDB, primée d'un Grand Clio aux États-Unis, a également toutes ses chances. La RATP, Canal+ ou encore Lu, autant de budgets gérés par Euro RSCG BETC, peuvent aussi jouer les trouble-fête. Au total, 600 à 700affiches sont en compétition (deux fois moins que l'an dernier), le président du jury, Pierre Berville, ayant opéré, avec son prédécesseur Vincent Leclabart, une présélection parmi les campagnes d'affichage retenues hors inscriptions d'agence.

Envoyer par mail un article

Dernière chance pour Heinz et Leo Burnett

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies