Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Dauphin va se battre sur tous les formats

15/09/2000

Racheté l'an passé par l'américain Clear Channel Communications, Dauphin s'est transformé en un véritable groupe multisupport. Jacques Machurot, président du directoire, estime maintenant avoir les moyens de se développer de manière tangible.

Quelles ont été les conséquences pour Dauphin de son rachat par le groupe Clear Channel? Jacques Machurot. En un an, Dauphin est passé d'une société familiale, où le développement était limité au seul cash-flow disponible, à un système où les actionnaires demandent une croissance rapide, mais nous donnent les moyens d'y parvenir. Ainsi avons-nous pu rapidement racheter la participation minoritaire qui nous manquait dans le capital de Marignan. Puis, les équipes du groupe ont été rassemblées. Les sociétés Adshell et Sirocco ont fusionné pour créer Dauphin Mobilier urbain, deuxième division opérationnelle à côté du grand format, Dauphin Affichage. Dans ces deux secteurs, nous sommes devenus des opérateurs très significatifs. À cela est venue s'ajouter une troisième branche, la publicité transports, grâce au rachat de France Rail Publicité. Le groupe peut désormais couvrir toutes les formes de la publicité extérieure. L'une de vos trois divisions est-elle prioritaire sur les autres? J.M. Non. Les trois types d'activités sont très différents. Cependant, sur un plan économique, le grand format s'impose comme le secteur le plus mûr, celui dont le développement est le plus limité. Des évolutions dans le domaine des méthodes de vente sont-elles prévues? J.M. Les conditions générales de vente ont déjà beaucoup évolué vers une grande simplification. Les rendre plus accessibles était une nécessité. Sur le plan des produits commerciaux, Dauphin a également opté pour la simplicité. Ainsi, pour 2001, nous mettrons en place des produits très «marquetés», avec des concepts forts et une simplicité d'utilisation. Par ailleurs, nous travaillons aussi sur l'e-business. Nous allons concevoir un site Internet interactif avec une très importante documentation sur l'ensemble de nos réseaux. Existe-t-il des échanges d'idées entre les différentes filiales de Clear Channel? J.M. Les Américains peuvent émettre des signaux, des alertes, comme par exemple l'explosion des annonceurs d'Internet. Il y a un an, ils étaient étonnés de voir que nous n'en avions pratiquement pas en France. Cependant, à l'inverse, on nous demande souvent, à nous Français, des idées. Par exemple, dans le domaine des méthodes de vente en réseaux ou durant l'été. La bagarre commerciale qui vous oppose au groupe Decaux a-t-elle évolué ces derniers mois? J.M. Oui, sur le marché du mobilier urbain. Nous sommes devenus un vrai compétiteur face au groupe Decaux. Ce nouveau rapport de forces l'oblige à être plus performant dans les appels d'offres. La réforme de l'Affimétrie est-elle une étape nécessaire pour l'affichage? J.M. L'ambition est de disposer à terme d'un GRP national. Notre système de mesure est performant par rapport aux autres médias, mais son utilisation, fondée sur une technique un peu dépassée, n'est pas très facile. Nous aurions pu en rester là, mais nous ne voulions pas être démodés. Par ailleurs, je ne suis pas hostile à l'entrée de nouveaux participants dans l'Affimétrie comme les annonceurs ou les agences médias. Mais il convient d'accentuer le dialogue avec eux, notamment grâce à un comité qui participera plus encore à la définition des objectifs.

Envoyer par mail un article

Dauphin va se battre sur tous les formats

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W