Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Loué soit le câble

29/09/2000

Reportage dans une famille parisienne, composée d'un couple avec un enfant, où le câble bat les chaînes hertziennes à plates coutures.

Nous sommes dans le salon de la famille Pradeau, couple avec un enfant, qui habite un immeuble coquet du XIVearrondissement de Paris. Reléguée dans un angle de la pièce, encadrée de matériel hi-fi, surmontée d'une console Nintendo dernier cri et d'un magnétoscope préhistorique se trouve la lucarne. Étrangement éteinte. Pour les besoins de l'entretien? Nenni. Dans la famille Pradeau, il y a du Pr Spock et du Mr Hyde. Pas le Spock aux oreilles pointues deStar Trek,non. Benjamin Spock, le pédagogue américain. Car ici, on a des principes de consommation télévisuelle... Jusqu'au moment où on n'en a plus. Juriste, épouse et mère de famille, Edmée, 39ans, explique:«Il y a chez nous une règle immuable: le soir, la télé n'est pas allumée avant que Louis, notre enfant, ne soit couché. Après, on peut se lâcher.»Laurent, 41ans, fan de Clapton et de Formule1, musicien et compositeur, résume:«On gère le temps télé jusqu'à 22heures, mais c'est tout.»Chez les Pradeau, on est seulement abonné au câble.«À la naissance de Louis,explique Laurent,nous avions Canal+, mais l'offre ne correspondait plus à notre mode de vie: on ne pouvait plus regarder deux films d'affilée en pleine nuit. Et puis, les émissions les plus intéressantes étaient en clair...»

Attrapez-les tous!

Selon le rythme cathodique en vigueur ici, Louis, sept ans, allume la télévision à son lever pendant une demi-heure. Ses programmes préférés?Les Razmoket, Pingu, les Minikeums,sans oublier les inévitablesPokémon.La télé sera de nouveau allumée vers 17heures, à son retour de l'école, pour une demi-heure encore, mêmes chaînes, mêmes programmes: France3, Télétoon et CanalJ. En fin de semaine, cela devient un peu plus élastique car, exulte Louis,«le week-end, je suis libre!».Libre, entre autres, de regarder les...Pokémon. Edmée:«Nous luttons sur le temps de télé de Louis: pas plus de deux heures par jour le week-end. On s'est juste fait déborder l'année dernière, à cause desPokémon.»Un souvenir qui déclenche une sourde plainte chez Laurent, lequel se demande si le slogan des petites bêtes «Attrapez-les tous» n'inclurait pas, d'une manière perfide, les parents. Bon, et les adultes justement? Sont-ils attrapés par la télé? Pas par la vielle télé, en tout cas, comme l'indique Edmée:«Nous ne sommes plus dans les horaires hertziens : les chaînes classiques, on ne les regarde plus, sauf quand on zappe pendant les pubs.»À l'exception notable des grands prix de Formule 1 sur TF1, que Laurent ne rate jamais,«même lorsque Télé Monte Carlo les diffuse en même temps»,les chaînes hertziennes sont disqualifiées:«On sait trop ce que l'on va y trouver! Des trucs lamentables commeVidéo gagsou des émissions de plateau où des clones de Dechavanne se marrent entre eux à propos de trucs débiles.»En cherchant bien, Laurent finit par se souvenir queTout le monde en parle,la dernière émission d'Ardisson sur France2, constitue le talk show où l'on peut entendre des«choses que l'on n'entendra jamais ailleurs».Approximativement, selon eux, le rapport entre leur temps de télé passé sur le câble et sur l'hertzien ressemble à un score-raclée de championnat de basket: 85 contre 15. En pourcentage. Les chaînes préférées des Pradeau, c'est Canal Jimmy, Téva -«depuis qu'elle diffuse les séries en VO»- et Paris Première. Question séries américaines ou britanniques, Edmée et Laurent sont incollables:Dream on, Sessions, Absolutely fabulous, Jim Profit, Friends, Sex and the city ou Father Ted,ont accompagné leurs soirées télé (ou continuent de le faire). Justement, comment font-ils pour programmer ces dernières? Ils ne font pas:«On va à la pêche, sachant que sur le câble, les programmes sont stables. On sait à peu près ce que l'on va trouver tel ou tel soir.»Voilà qui serait susceptible de déclencher des occasions de conflit sur le choix des programmes, non? Non.«Les conflits, on ne les a pas sur le choix du programme, mais plutôt sur l'opportunité de regarder celui-ci.»

Envoyer par mail un article

Loué soit le câble

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W