Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tendances

La guerre des boutons

19/12/2000

Enviés par les enfants comme par les adultes, les teen-agers sont partout, au cinéma, dans la presse... Les publicitaires, eux, se les arrachent.

Teen-age!» proclamait en mars la une deCrash. Le magazine publiait sur plusieurs pages des photos de jeunes filles en uniforme de lycée ou en survêtement, sans lésiner sur les images d'acné ou d'appareils dentaires. La raison de ce numéro spécial? La sortie du filmVirgin Suicidesde Sofia Coppola, qui décrit le mal-être de cinq soeurs dans une petite ville américaine des années 70. Porté par le bouche à oreille (la réalisatrice est la fille de Francis Ford Coppola et la femme de Spike Jonze, la musique est signée du groupe français Air), ce film a, de près ou de loin, inspiré les créatifs publicitaires.

Teen-age attitude

Dans l'un des visuels de la campagne Eurostar, Young&Rubicam montre un sourire orné d'un superbe appareil dentaire. L'équipe de BDDP&Fils - Olivier Altmann, Nicolas Bordas et Valérie Henaff - célèbre son prix de la meilleure jeune agence de l'année 1999 en se couvrant le visage de boutons rouges. Devarrieuxvillaret, pour le Transilien, Grand Prix corporate 2000 deStratégies, suit le quotidien d'un adolescent entre sa bande de copains et sa petite amie, elle aussi pourvue d'un appareil. Tout le monde envie les adolescents: les fillettes de 10ans qui s'identifient à leur idole Britney Spears comme les adultes qui ne veulent pas vieillir. Rien d'étonnant à ce qu'ils soient récupérés par la publicité, y compris pour des annonceurs qui ne leur sont pas exclusivement destinés.

Envoyer par mail un article

La guerre des boutons

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.