Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les DOWN

19/12/2000

Nulle Part Ailleurs en perte de vitesse

Nulle Part Ailleurs,la vitrine en clair de Canal+, n'en finit plus de chercher le succès perdu. Après les échecs successifs de Guillaume Durand, puis de Nagui, écarté en juin, Alain de Greef, le directeur des programmes de Canal+, avait décidé un grand lifting de l'émission. Mais ni la nouvelle formule, éclatée toute la journée et déclinée le week-end, ni la nouvelle équipe, n'ont convaincu avec des audiences tombées en deçà des 5% (contre 5,5% l'an dernier). Deux mois à peine après son lancement, nouveau remaniement et retour le 20novembre à une formule plus «classique». Alain de Greef se donne jusqu'à janvier pour réussir son énième pari sur NPA.

Ruth Elkrief retourne à LCI

Après une saison seulement, TF1 n'a pas hésité à sacrifier en juin Ruth Elkrief et son19heures dimanche,qui n'a pas convaincu malgré ses 22,5% de part de marché dans la case précédemment occupée parPublicde Michel Field. Considéré comme stratégique pour l'image de la chaîne, ce créneau 19-20heures du dimanche soir est désormais occupé par le duo Thomas Hugues-Laurence Ferrari, dont leSept à huitest pour l'instant un succès. Ruth Elkrief, elle, est retournée au bercail sur LCI où elle présente depuis la rentrée un rendez-vous quotidien de débats,Le Club LCI.

Quo jette l'éponge

Le supplément «sexe» de l'été n'y aura rien fait: Hachette Filipacchi Médias suspend son mensuelQuo,créé quatre ans auparavant. Repositionné in extremis sur le créneau masculin,Quon'a jamais trouvé son identité ni atteint la barre des 150000ex. vendus fixée par l'éditeur. Ce dernier a préféré couvrir la cible hommes avec un vrai masculin,Maximal.Quopoursuit sa carrière en Espagne, au Portugal et au Mexique.

Côté femme: la dégringolade

La sérénité n'est pas vraiment de mise àCôté femme,actuellement touché par des grèves du personnel: les ventes de l'hebdo de Bayard Presse n'en finissent plus de dégringoler. En 1999, le titre a perdu 17% de sa diffusion payée à 200080ex. Et à mi-2000, la moyenne intermédiaire le situait à 188491ex. Il faut dire que l'éditeur a annoncé en octobre dernier sa décision de céder ce magazine déficitaire ainsi que quatre autres titres. Pas de quoi remobiliser l'équipe...

Julie Snyder ne passera pas l'hiver

Arrivée en avril sur France2, la Québecoise Julie Snyder n'a pas résisté aux premiers frimas. Tandis qu'elle «cartonnait», en rythme hebdomadaire au printemps et cet été (17,5% de parts d'audience moyenne), Julie piétine depuis la rentrée en access quotidien: la part d'audience deDu lundi au vendredi, c'est Julieest tombée à 11,4%. Elle sera débarquée le 22décembre par le patron des divertissements Yves Bigot. Pour autant, France2 renouvelle«toute sa confiance»à Julie Snyder, qui pourrait animer une nouvelle émission dès la mi-janvier.

L'échec deHit&News

Hit&Newsn'a pas atteint les dix numéros. Au neuvième, Hachette Filipacchi Médias a préféré jeter l'éponge. Le prix de cet hebdomadaire dédié aux adolescents (5F) plaçait d'entrée le seuil de rentabilité au-delà de la barre des 200000ex. vendus. Un objectif ambitieux pour cette cible difficile et changeante. Durant sa courte vie, la diffusion de Hit&News n'aura guère dépassé les 80000ex...

Pierre Cayrol, un petit tour et puis s'en va

Présenté comme l'une des nouveautés majeures de France Inter, en septembre dernier, le journaliste Pierre Cayrol n'a gardé les commandes du journal de 13h00 que quelques semaines. L'ancien reporter, ex-envoyé spécial permanent à Hong-Kong, avait la lourde tâche de remplacer Christophe Hondelatte, parti sur RTL. Pierre Cayrol n'a pas trouvé ses marques et un divorce à l'amiable a été convenu. C'est François Beaudonnet qui a repris les rênes de la tranche d'infos de la mi-journée.

Les Grosses Têtes guillotinées

LesGrosses Têtesn'ont pas survécu à Philippe Bouvard. Après vingt-quatre ans de rire franchouillard, l'émission phare de RTL tirera définitivement le rideau à la fin de l'année. Christophe Dechavanne et ses nouveaux pensionnaires, qui ont repris le flambeau en septembre dernier après l'éviction de Philippe Bouvard, n'ont pas réussi à relever le défi. En un an, près de 600000auditeurs des Grosses Têtes ont quitté la radio... direction Europe1, pour une grande partie. La cure de rajeunissement de l'antenne engagée par la direction de RTL s'annonce délicate... Marc Baudriller, Bruno Fraioli, Marie Maudieu, Amaury de Rochegonde

Envoyer par mail un article

Les DOWN

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.