Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Les unes qui ont fait l'actu

19/12/2000

Entre les tempêtes de la fin 1999, le Championnat d'Europe de football, le crash du Concorde et des élections américaines épiques, l'actualité a été mouvementée. Si l'on y ajoute les nouvelles formules et les lancements, la presse a eu l'occasion de se mettre en avant. Album des unes qui ont fait l'année.

VSD (27juillet)

C'est triste à dire, mais le crash du Concorde est bien tombé pour les médias. Un événement dramatique de cette importance, à deux pas de Paris, en plein été, «c'était du pain béni pour nous», reconnaît-on dans un grand news magazine. Quotidiens et magazines ont ainsi rivalisé d'imagination pour offrir les plus belles photos et les meilleures analyses.VSD,dont les unes sont de moins en moins liées à l'actualité, n'a pas échappé à la règle. Une opportunité pour Prisma Presse de réaliser de bonnes ventes- important pour un titre dont la DFP s'est érodée (-4,4% entre 1998/1999 et 1999/2000, à 215419exemplaires).

Le Nouvel Observateur(6janvier)

La tempête du 26décembre 1999 et la marée noire de l'Erika ont fait couler beaucoup d'encre. Le Nouvel Observateur en a profité pour réaliser, début janvier, l'une de ses plus belles couvertures de l'année autour du thème «La planète détraquée». Mais l'événement principal de l'année pour l'hebdomadaire de Claude Perdriel restera le lancement, à la mi-octobre, d'une nouvelle maquette, accompagnée de la création d'un supplément Île-de-France et de la fusion deTélé ObsavecLe Nouveau Cinéma. Un nouveau départ destiné à conquérir de nouveaux lecteurs, notamment parmi les jeunes.

Paris Match(19octobre)

Le départ d'un ministre du gouvernement, poids lourd politique de surcroît, n'avait jamais été mis en scène d'une telle manière. Les conseillers de Martine Aubry lui ont concocté en octobre dernier un plan médias sur mesure. Point d'orgue: la couverture de Paris Match avec un titre évocateur «Le temps d'aimer: elle quitte le gouvernement pour Lille et l'homme de sa vie». Incroyable!

L'Express(9novembre)

Le feuilleton de l'élection présidentielle américaine a tenu en haleine le monde entier pendant près de six semaines! La une de L'Express du jeudi 9novembre n'en prend que plus de relief. Incontestablement, l'hebdomadaire dirigé par Denis Jeambar a été le meilleur dans le traitement à chaud de cet événement, puisqu'il est parvenu à sortir en temps et en heure avec une couverture pertinente... malgré les rebondissements de la nuit électorale du 7 au 8novembre. À titre de comparaison, le même jour,Le Nouvel Observateurconsacrait prudemment sa une à un marronnier: «Rester jeune»...

Maximal (25octobre)

Et un de plus! AprèsMax, M Magazine, Men's HealthetFHM,Maximal,dernier-né de la famille des masculins, a fait son apparition le 25octobre dernier. Chouchouté par les publicitaires, le bébé d'Hachette Filipacchi Médias et de Gérard Ponson, actionnaire et éditeur du titre, démarre honorablement dans la vie avec 150000exemplaires vendus dès son premier numéro (chiffres éditeur), pour un seuil de rentabilité situé à 130000ex. Le mensuel doit maintenant éviter la déprime post-natale sur les ventes.«Je maintiens l'objectif de 150000ex. de moyenne en 2001, ce qui impose des pointes à 200000», assure Gérard Ponson.

Zurban (30août)

Le marché des city magazines parisiens ramasse les ratages à la pelle, celui des guides de spectacles est quadrillé depuis des années (parPariscopeetL'Officiel des spectacles) et les lancements d'hebdomadaires se font rares. Tout cela n'a pas empêché Alban Sauvanet, âgé de 30ans, de lancerZurban, un city guide parisien hebdomadaire... avec un relatif succès. Quatre mois après sa création,Zurbanaffiche une diffusion France payée de quelque 70000ex. et quelque 20pages de publicité par numéro, selon l'éditeur. Le titre est soutenu par l'homme d'affaires Bernard Arnault.

Le Monde2(9novembre)

La maturation a pris plusieurs années: LeMonde2 a enfin débarqué dans les kiosques le mois dernier. Créé par François et Jean-Dominique Siégel avec les équipes du Monde, le nouveau mensuel associe des photos chocs aux meilleurs textes du quotidien. Objectif: élargir le public grâce à un produit plus accessible et attrayant. Le premier numéro a séduit, puisqueLe Monde2a enregistré des ventes de 160000ex., pour un seuil de rentabilité annoncé à 70000ex. À quandLe Monde3?

Télérama(3mai)

Plusieurs années de préparation, un coût de 20millions de francs supplémentaires par an, une campagne de 20millions de francs bruts Sécodip... La nouvelle formule deTélérama, lancée le 3mai dernier, est bien tombée. Pour la deuxième fois de son histoire, l'hebdomadaire culturel a vu sa diffusion baisser. Ses ventes (France payée) sont ainsi passées de 658019exemplaires en 1998/1999 à 653853exemplaires en 1999-2000. Rien d'alarmant sur le fond: Télérama reste de loin le premier news magazine français.

Le Monde(22septembre)

Le quotidien dirigé par Jean-Marie Colombani a créé l'événement en publiant pendant deux jours la confession posthume de Jean-Claude Méry, collecteur de fonds occultes pour les partis politiques. Un «coup» qui va déclencher ce qui est devenu depuis «l'affaire Méry». Un mois plus tard, Le Monde fera une nouvelle fois parler de lui en annonçant prématurément le blocage de la fusion Vivendi-Seagram.

Newbiz(22juin)

Une nouvelle famille de presse, consacrée à la nouvelle économie, est en train de naître... et se découpe déjà entre une cible grand public et un univers plus professionnel. C'est dans la première catégorie que se classeNewbiz, le mensuel lancé en juin dernier par les groupes Tests et L'Express, filiales d'Havas. Destiné aux cadres français intéressés par la nouvelle économie, Newbiz se découpe en trois séquences: Business, Finances et Perso. Après quatre numéros, les ventes seraient, selon l'éditeur, de l'ordre de 80000ex., mais ses concurrents, citant des chiffres NMPP, parlent plutôt de 40000ex. Quant à l'équilibre, il serait atteint avec 85000ex. et une cinquantaine de pages de publicité par numéro.

Oh La! (25septembre)

EntreQui veut gagner des millions?sur TF1 etMission:1millionsur M6, la vogue des jeux d'argent a gagné la télévision en cette rentrée. Le symbole? Jean-Pierre Foucault et son fameux«C'est votre dernier mot?», qui a fait la une de nombreux magazines. Notamment deOh La!où il pose en présence de sa femme.

Stratégies(25août)

Nouvelle maquette, nouveau logo, format réduit,Stratégiesa fait évoluer sa formule à la rentrée 2000. À quelques mois de notre 30e anniversaire, nous avons souhaité prendre plus de recul sur les faits et les événements, tout en améliorant le confort de lecture. Parallèlement, Stratégies a continué d'élargir son offre à travers son site Web, son quotidien d'informations économiques, des conférences, une collection de livres, des guides, des Grands Prix et le lancement, fin septembre, deStrategieseuropeen langue anglaise.

L'Équipe(3juillet)

Le succès de l'équipe de France de football n'a pas seulement été «monumental» par son impact et son suspense, il l'a également été pour L'Équipe. Le quotidien sportif du groupe Amaury a une nouvelle fois vu ses ventes décoller le lendemain des matches de l'équipe de France, passant d'un peu plus de 500000exemplaires le lendemain de la victoire sur le Danemark à plus de 1million après le triomphe sur l'Italie. Des chiffres à comparer avec la diffusion France payée 1999/2000, qui s'élève à 384057exemplaires. Merci les Bleus.

Envoyer par mail un article

Les unes qui ont fait l'actu

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.