Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Des chaînes à l'assaut des bambins

12/01/2001

La télévision commence à son tour à s'intéresser fortement aux très jeunes enfants. Lancée à la mi-décembre par CanalJ, TiJi s'attaque aux 2-7ans. Soit, en France, quelque 4,3millions d'enfants, dotés d'un important pouvoir de prescription, et pas seulement pour les jouets. Jusqu'ici, les sept chaînes se partageant déjà le marché (CanalJ, Télétoon, Cartoon Network, Disney Channel, Fox Kids et, dans une moindre mesure, Game One et Mangas) se contentaient de «fenêtres de programmes» pour les plus petits. Or, rappelle Claude-Yves Robin, le directeur général de CanalJ,«ce sont les 7-12ans qui, au retour de l'école, maîtrisent la télécommande et imposent leur choix aux plus petits».

Des concurrents aux aguets

Pour autant, Claude-Yves Robin a conscience de briser un tabou. En témoignent les réticences du Conseil supérieur de l'audiovisuel, sollicité pour conventionner TiJi.«Une chaîne de télévision pour les moins de 7ans, cela demande réflexion»,a résumé Hélène Fatou, en charge de la protection de la jeunesse, qui estime, comme beaucoup, que les enfants de cet âge-là ont mieux à faire que de regarder la télévision. À voir... Si l'on en croit une étude TNS-Sécodip commandée par CanalJ, les 2-4ans regardent la télévision en moyenne neuf heures par semaine, et les 5-7ans onze heures. Prudents, les concepteurs de TiJi ont prévu des garde-fous: peu de publicité, une interactivité adaptée et une grille de programmes se pliant aux rythmes biologiques des tout-petits. Des conseils sont aussi proposés aux parents pour mieux utiliser la chaîne. Les annonceurs, eux, se frottent déjà les mains. Une chaîne aussi ciblée permet de con- centrer l'audien- ce. Toucher les enfants reste également trois fois moins coûteux qu'atteindre les ménagères de moins de 50ans. Le groupe Lagardère, actionnaire de TiJi comme de CanalJ, ne s'y est pas trompé en dotant la chaîne d'un budget de 30 à 50millions de francs. Une façon, aussi, de préempter le marché de la «baby-télé». Le groupe Disney répliquera cette année avec deux nouvelles chaînes, l'une consacrée aux dessins animés, la seconde déclinée de son programme américain Playhouse destiné aux 0-7ans. Un projet similaire est à l'étude chez Warner. Et Fox Kids pourrait décliner le Fox Family Channel diffusé aux États-Unis.«On ne pouvait pas laisser le champ des tout-petits aux seules mains des firmes américaines»,conclut Claude-Yves Robin. Marie Maudieu

Envoyer par mail un article

Des chaînes à l'assaut des bambins

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.