Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Culture Internet

13/04/2001

Le Web est en train de bouleverser le fonctionnement de la communication ressources humaines. Non seulement il accélère le contact entre l'entreprise et le salarié, mais il permet de bâtir des opérations originales. Pour autant, il ne remplace pas les outils existants.

Internet est dans la place. En quelques années, le Web s'est imposé comme un élément incontournable de la communication ressources humaines, tant dans les agences que les cabinets de recrutement et, bien sûr, les entreprises.«Internet est une culture,résume Thierry Happe, président des activités communication RH du groupe Havas Advertising.Il change complètement les mécanismes de recrutement.»Aujourd'hui, la moindre annonce classée renvoie vers une adresse, voire un site Internet. Il est donc important que ce dernier soit de bonne facture pour séduire des candidats de plus en plus exigeants, et il est tout aussi essentiel que la réponse parvienne dans les meilleurs délais. Ce qui nécessite une modification profonde du fonctionnement des services de ressources humaines et, souvent, une formation spécifique de ses personnels. Excusez du peu. Cette mutation, dont toutes les entreprises n'ont pas encore compris le caractère inéluctable, ne signifie pas pour autant qu'Internet répond à toutes les problématiques. Loin de là.«Le Web est un outil formidable, un média à part entière,estime Xavier Bergès, directeur commercial du pôle Ressources humaines de l'agence Publicorp,mais il ne va pas supplanter qui que ce soit.»«Internet a fortement déstructuré le marché,renchérit Luc Meuret, manager du pôle communication du cabinet de recrutement Michael Page.Deux CV sur trois nous arrivent désormais par ce biais, mais cela ne se traduit pas par moins de petites annonces dans la presse.»De même, l'émergence des sites d'emploi n'a pas eu d'incidence sur le volume des PA. En revanche, le rôle de chacun des supports utilisés - presse, marketing direct, événementiel, relations presse, affichage, etc. - doit être clarifié. Certains servent à valoriser l'entreprise, d'autres à la doter d'une image de marque employeur, d'autres encore à générer des CV ou à inciter les gens à se rendre sur le site corporate d'une société. Si l'on en croit les agences, le site corporate devrait s'imposer rapidement comme la pierre angulaire de toute communication RH, tant interne qu'externe. Des entreprises comme Pechiney ou Xerox, qui vient de concevoir le site Génération X (www.orc.fr/ xerox) avec ORC, l'ont bien compris.

Un potentiel vaste mais encore peu exploité

Devant la nécessité de recruter cette année quatre cents managers de haut niveau, Pechiney a élaboré, sur les conseils de l'agence The Link, l'opération e-reporters. Son principe: vingt-cinq étudiants, triés sur le volet dans les grandes écoles françaises et américaines, ont été envoyés aux quatre coins du monde pour réaliser des reportages multimédias sur les différents sites de Pechiney. Une façon de faire découvrir de l'intérieur les métiers du groupe. L'ensemble des reportages est disponible sur le site recrut.pechiney. com, ouvert le 2avril dernier, qui propose également toute une série de services destinés à faciliter la relation entreprise-candidat.«En dehors du recrutement pur et dur, cette opération avait des objectifs de communication interne et externe,explique Gilles-Pierre Lévy, directeur des ressources humaines de Pechiney.Non seulement les médias en ont parlé, mais elle a permis de mobiliser le personnel qui a reçu les jeunes étudiants.»Le projet e-reporters sert également de base à l'ensemble de la communication de recrutement du groupe, à travers le site mais aussi pour les annonces presse. Comme quoi Internet ne remplace pas le bon vieux papier... Autre façon d'utiliser intelligemment Internet dans les ressources humaines, surtout dans un contexte de pénurie de compétences, Bernard Hodes Group propose à ses clients de leur concevoir des sites de cooptation. Destinés au personnel d'une entreprise, ils reposent sur le principe du concours: quand un salarié parvient à faire embaucher quelqu'un de sa connaissance, il est récompensé par un cadeau. S'il y parvient à plusieurs reprises, il peut postuler pour le premier prix.«Pendant toute la durée de l'opération, qui s'étale généralement sur quelques mois, nous relançons l'intérêt des salariés par voie d'affichage, d'événementiel ou de marketing direct», explique Antoine Jeandet, PDG de l'agence en France, qui croit beaucoup dans ce «produit». Si Internet permet d'élargir considérablement les possibilités en matière de recrutement, ce n'est qu'un début, estime Bernard Ronsin, président de l'Association des conseils en communication pour l'emploi (ACCE).«2000 constitue l'an 1 de l'utilisation régulière et planifiée d'Internet dans le recrutement. Nous n'en sommes pas encore au stade de la maturité.»

Envoyer par mail un article

Culture Internet

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W