Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Lowe Lintas & Partners (427,8millions de francs)

20/04/2001

Après une année 1999 marquée par la fusion, en novembre, d'Ammirati Puris Lintas et de Lowe, par le remplacement de Vincent Nègre par Philippe Bernard à la tête de l'agence et par l'arrivée de Grégoire Delacourt au poste de directeur de création, Lowe Lintas&Partners installe tranquillement sa nouvelle identité dans ses locaux des quais de Seine. L'an passé, remise à plat oblige, la progression de la marge brute avait été modeste (+3%). Aujourd'hui, l'enseigne affiche une croissance de 22%.«Le climat général des affaires était favorable»,note Philippe Bernard, président de l'agence. Des grands comptes comme la Société Générale, la Maif et la division Unilever Best Foods (sauces et condiments) sont venus grossir le portefeuille de l'agence. Une seule perte à déplorer: les Pages Jaunes. Le tout pour une équipe quasiment inchangée. L'an 2000 a été l'année de la légitimité créative retrouvée.«Grâce à Grégoire Delacourt et au travail de Martin Coulais à la production TV, nous renouons avec un niveau proche de notre grande époque créative»,se félicite Philippe Bernard. Parmi les campagnes remarquées cette année, les films Mobicarte de France Télécom (un budget appelé à disparaître), les facétieux braqueurs à dents de lapin du spot Crunch ou encore l'audacieux film Chantelle, premier crime sexuel dans un spot télévisé. Malgré ce renouveau, le patron de l'enseigne préfère rester«circonspect»quant à l'activité 2001.«Je ressens beaucoup de nervosité de la part des annonceurs. C'est l'heure de la gueule de bois après l'euphorie de 2000, le rythme se ralentit peu à peu.»

Envoyer par mail un article

Lowe Lintas & Partners (427,8millions de francs)

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.