Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

FCA! BMZ (74,8millions de francs)

20/04/2001

L'année 2000 n'a finalement pas été celle de la fusion FCA!BMZ/Saatchi&Saatchi en France. Un temps évoquée après le rachat de Saatchi&Saatchi par Publicis, maison mère de FCA! BMZ, l'idée semble abandonnée. Henri Baché, le PDG de l'agence, affirme«n'en avoir jamais parlé».En revanche, il parle volontiers«d'année Carrefour».En cette période chahutée pour le distributeur, l'agence a maintenu son niveau de collaboration à hauteur de 60% du budget publicitaire du distributeur. Mieux, ce pourcentage sera porté à 80% cette année. Une excellente affaire pour FCA!BMZ, ce client représentant d'ores et déjà de 40% à 45% de sa marge brute. Un peu dangereux de mettre tous ses oeufs dans le même panier?«Pas du tout,rétorque Henri Baché.Cela fait quinze ans que nous détenons ce budget et la collaboration se révèle encore meilleure qu'avant.»L'agence, qui a renforcé ses équipes créatives, tant sur la publicité que sur les marketing services, vient aussi de recruter une directrice commerciale, Marie Petraco, ex-McCann-Erickson. Tous ces postes répondent au concept «d'agence intégrale». C'est ce positionnement qui a séduit, l'an dernier, un nouveau client important: e-phone, le réseau de magasin de SFR. Si le PMU prépare un appel d'offres pour l'été et que la Sécurité routière ne s'est pas encore prononcée sur sa nouvelle agence, Henri Baché se dit optimiste pour 2001 et mise à nouveau sur une croissance à deux chiffres. Les compétitions sur les élections prud'homales, sur la campagne «Respect à l'école» du ministère de l'Éducation nationale et sur le budget de La Halle aux vêtements pourraient l'y aider.

Envoyer par mail un article

FCA! BMZ (74,8millions de francs)

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.