Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réflexion faite (35millions de francs)

20/04/2001

Pour Réflexion faite, 2000 a été l'année des fiançailles avec Gayal.«Ces douze mois nous ont permis de mieux nous connaître»,explique Bruno Kauffmann, le fondateur de Réflexion faite. Après cette période d'essai, les deux agences se sont donc unies en janvier 2001 sous le nom de Réflexion faite. Gayal, présidée par Stéphane Favresse, apporte son expertise en hors-médias et son agence interactive Beenext. Pour sa part, l'agence de Bruno Kauffmann apporte ses budgets en publicité, en conseil médias et sa filiale de relations presse Com'Vitamine. L'ensemble affiche une marge brute de 35millions de francs.«Notre complémentarité est porteuse d'un potentiel de développement énorme auprès de nos propres clients»,souligne Bruno Kauffmann, directeur associé de la nouvelle entité. Vivendi Universal Publishing, qui travaillait avec Gayal, a confié une campagne publicitaire, de l'achat d'espace et une application Web à Réflexion faite pour education.com et Adibou. Le revers de la médaille a été la perte du budget Hachette Multimédia pour des raisons de concurrence. L'agence travaille aussi pour Disney interactive et Thales au niveau européen. Réflexion faite envisage maintenant d'intégrer une expertise en gestion de la relation client et de développer Beenext, sûrement par croissance externe.

Envoyer par mail un article

Réflexion faite (35millions de francs)

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.