Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Agences

Groupe Australie 101,3 millions de francs

24/04/1998

A ustralie, filiale à 51% d'Havas Advertising et membre du réseau européen Campus Worknet, n'est pas du genre à baisser les bras. La perte du budget EDF, son premier client en taille, aurait pu affecter sérieusement son bilan. Mais l'agence a mis les bouchées doubles sur le terrain des compétitions et affiche un joli palmarès de nouvelles marques, dont l'impact sur la marge brute se traduira dans les comptes de l'année 1998: le fromage Vieux Pané, la chaîne de magasins Etam, la Ligue nationale contre le cancer, le papetier Arjo Wiggins, les assurances Legal&General, le tour opérateur Maeva et surtout Cegetel, l'opérateur privé de téléphonie. Le budget publicitaire du concurrent de France Télécom, estimé à 500millions de francs pour 1998, vient largement combler la perte de celui d'EDF. En juin dernier, Australie a réussi à s'imposer face à Euro RSCG GBHR, pourtant sélectionnée deux mois plus tôt par l'annonceur. Dès septembre, l'agence présidée par Vincent Leclabart signe la campagne coup de poing de Cegetel par voie d'affiches, dans la presse et sur les écrans de télévision. La filiale de la Compagnie générale des eaux est la première à s'imposer comme une alternative à France Télécom. Le groupe (qui consolide aussi ses filiales Communider et Al Dente) s'est aussi fait remarquer avec une nouvelle campagne pour Contrex (récompensée par une mention au Grand Prix de l'Affichage) où les gouttes d'eau dessinent des silhouettes. En juillet dernier, l'agence sortait sa première réalisation pour le vépéciste La Redoute, un budget remporté en 1996.

Envoyer par mail un article

Groupe Australie 101,3 millions de francs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.