Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Agences

FCA! BMZ 72,5 millions de francs

24/04/1998

A lain Poirée, recruté à la présidence du directoire il y a dix-huit mois le promet : «1997 fut l'année zéro, celle de la remise en marche de l'agence. 1998 sera l'an un, celle de la rentrée de FCA! BMZ dans le cercle des agences qui comptent.»La filiale de Publicis a achevé sa traversée du désert. Dès janvier 1997, Alain Poirée, fin stratège de la marque, convainc Jacques Jolly de quitter Bates pour superviser la création de l'agence. Par petites touches, le nouvel état-major apporte quelques changements dans l'organisation interne. Le planning stratégique est renforcé. De deux postes et demi, il passera bientôt à quatre. Les structures commerciales sont simplifiées avec des responsables de clientèle directement rattachés à Alain Poirée ou à Henri Baché, le directeur général. Le planning, la création et les médias sont invités à travailler plus étroitement ensemble. L'agence de Suresnes, qui compte déménager dans Paris dès cette année, renoue avec une dynamique de croissance. Au premier trimestre 1998, sa marge brute progresse de plus de 10% par rapport au trimestre précédent. Déjà, l'an passé, FCA! BMZ annonçait un total de 106,5millions de francs de nouveaux budgets, parmi lesquels le PMU, France Galop, Grand Optical, France Télécom, les aspirateurs Dyson, Gammvert et Kiltix, une marque du groupe Bayer. L'agence s'est par ailleurs développée chez Lesieur et chez Carrefour, son plus gros client. Ses campagnes pour Findus, le PMU ou Pioneer ont fait mouche. De quoi séduire de grands annonceurs comme Nestlé ou Henkel, auprès desquels FCA! BMZ compte renforcer sa présence.

Envoyer par mail un article

FCA! BMZ 72,5 millions de francs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.