Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Groupe Perdriel : Priorité à Challenges

18/05/2001

Depuis deux ans, Claude Perdriel (photo) est plus fougueux que jamais. Le propriétaire du groupe Nouvel Observateur doublera, dès septembre, la périodicité de son mensuel économiqueChallenges. Objectif: en faire un quinzomadaire plus ancré dans la couverture de l'actualité, concurrent frontal des magazines L'ExpansionetLe Nouvel Économiste. Le titre, diffusé à plus de 260000exemplaires, va refondre sa grille, étoffer sa rédaction et augmenter ses frais de fabrication. Il conserverait son prix de vente (18francs) mais réduirait sa pagination (95pages contre 135).«Je table sur une diffusion stable, soutenue par des efforts de promotion, explique Jacqueline Galvez, DGA du groupe.Si la publicité progresse simultanément de 20%, nous maintenons l'équilibre actuel.»Un équilibre qui a généré en 2000 plus de 10MF de bénéfices. Ce nouveau défi prend la suite d'une série d'initiatives de l'éditeur duNouvel Observateur. En octobre 2000, le mensuelLe Nouveau Cinémaa été fusionné avec le supplément télévisé duNouvel Observateur. Fort de 80pages, le nouveau supplémentTéléobs Le Nouveau Cinémadoit renforcer l'attractivité du news magazine, notamment auprès des jeunes, et s'accompagne chaque semaine d'un deuxième supplément destiné, lui, aux Parisiens. Mais Claude Perdriel a aussi profité du passage au nouveau siècle pour étendre ses activités. Il s'est ainsi offert la majorité des parts duMonde des débatsavant de s'installer, avec une petite participation, dans le capital deLibération. Insatiable.

Envoyer par mail un article

Groupe Perdriel : Priorité à Challenges

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.