Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'Est républicain-DNA : Retrait du lectorat urbain

18/05/2001

La maquette retouchée desDernières Nouvelles d'Alsace(DNA), présentée à l'automne 2000, n'a pas stoppé l'érosion de la diffusion du quotidien, en baisse de 1,1%, à 201814exemplaires (France payée).L'Est républicain, allié à son voisin strasbourgeois depuis mai 1997, connaît aussi une baisse, de 0,9%, à 210856exemplaires.«L'érosion vient entièrement des villes,estimait en fin d'année dernière Gérard Lignac (photo), PDG des deux titres, qui ne souhaite pas commenter l'évolution du groupe en 2001.Le lectorat a perdu son intérêt pour les institutions dont nous rendons compte dans les pages locales à Strasbourg ou à Nancy.»Attachés à leurs différences culturelles, les lecteurs alsaciens d'un côté, lorrains ou francs-comtois de l'autre, n'ont pas été soumis à un rapprochement du contenu rédactionnel. Sur le marché publicitaire, en revanche, Gérard Lignac a instauré des groupages via Nord-Est Publicité, la structure commerciale commune basée à Paris. L'édition en ligne deL'Est républicainprofite partiellement de l'expérience desDNApremier quotidien français sur Internet en 1995, via SDV, la filiale strasbourgeoise de France Antilles spécialisée dans les sites Web pour la presse. Mais les deux sites présentent des stratégies floues quant à l'accès aux archives des rédactions. Les deux journaux cherchent aussi à mettre en commun«tout ce qui ne touche pas à la personnalité du journal», mais Gérard Lignac jure qu'il ne révolutionnera pas les habitudes de ses lecteurs en suscitant de grands mouvements dans les rédactions.

Envoyer par mail un article

L'Est républicain-DNA : Retrait du lectorat urbain

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.