Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Un Coffe peut en cacher un autre

25/05/2001

Jean-Pierre Coffe est partout. Le chroniqueur vante le yaourt Weight Watchers à la TV, prépare le dîner sur France Inter et taille les rosiers sur le site de Carrefour. L'art de vivre érigé en fonds de commerce.

Il fallait oser. Imposer Jean-Pierre Coffe pour vanter les mérites d'un yaourt Weight Watchers n'allait pas de soi. L'embonpoint de l'animateur témoigne, s'il en était besoin, de son goût pour la bonne chère. Sa gouaille se prête mal à l'évocation d'une marque typiquement américaine.«Senoble, le distributeur du produit, souhaitait gagner rapidement en notoriété,précise Laurence Despaux, directrice de la marque à l'agence YSA.Cela a très bien fonctionné. Après la première vague de communication de janvier dernier, les ventes de yaourts aux fruits ont progressé de plus de 28%.»Quant à Jean-Pierre Coffe, il y trouve son compte: il est en effet intéressé aux performances commerciales du produit. Pas de doute, l'effet Coffe fonctionne à plein. Depuis 1984, date à laquelle il démarre ses chroniques gastronomiques sur Canal+, il s'est imposé comme le chantre du camembert moulé à la louche et du petit vin de terroir, le pourfendeur du jambon polyphosphaté sous Cellophane et du pain surgelé. L'art de vivre est son fonds de commerce. Bien avant que les vaches ne deviennent folles, Jean-Pierre Coffe a eu cette formidable intuition: il faut sauver les Français de la «malbouffe». Il a pour lui un vrai sens théâtral qui ne doit rien au hasard, car cet ancien élève du cours Simon rêvait d'être acteur. Il dispose aussi d'une formidable capacité à rebondir sur différents médias.

De la cuisine au jardin

Son éviction, en 1992, de la grande famille de Canal+ ne l'aura guère pénalisé. Peu de temps après, on le retrouve sur France3 pour présenter l'émission éducativeComment c'est fait?. En 1994, sur France2, il coproduit et anime un magazine quotidien,C'est tout Coffe. À l'occasion, il apparaît également pendant les pauses publicitaires pour vanter notamment les fours et les réfrigérateurs Siemens avec l'agence FCB. Comme son bagou se prête parfaitement à la radio, il multiplie les chroniques gastronomiques sur RTL (À vos paniersen 1994) et actuellement sur France Inter (Ça se bouffe pas, ça se mange!), tout en participant activement à l'émission desGrosses Têtesde Philippe Bouvard. Enfin, il dispense ses conseils par livres interposés. En dix ans, il en a signé presque un par an. Leurs titres parlent d'eux-mêmes:Au secours le goût, À vos paniers, Au bonheur des fruits, De la vache folle en général et de notre survie en particulier...Les deux derniers (Le Verger gourmandetLe Guide des pépinières-plantes et arbusteschez Plon) révèlent cependant une nette évolution. Jean-Pierre Coffe ne se limite plus à la gastronomie: il redéploie ses efforts sur l'art du jardinage. Là encore, il fait mouche: les adeptes des petites graines représentent 69% des ménages. De quoi s'assurer un vrai succès populaire. Début mars, le chroniqueur a même tourné un documentaire diffusé dans le cadre de l'émissionEnvoyé spécial. Il pourfend cette fois-ci les pépiniéristes productivistes, qui trompent le consommateur. Jean-Pierre Coffe a toutefois une façon bien à lui de séparer le bon grain de l'ivraie, puisqu'il anime le site carrefour-jardins.com. Ouvert depuis novembre 2000, le site du distributeur prodigue des conseils et organise des forums de discussion. L'effigie joviale de Jean-Pierre Coffe invite systématiquement à l'achat. Le chariot virtuel est remplacé par une brouette. Peu importe, l'essentiel est de faire du business.

Envoyer par mail un article

Un Coffe peut en cacher un autre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.