Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Agences spécialisées

Tequila 127,3 millions de francs

24/04/1998

N e dites plus Messages&Tequila, mais Tequila. Tel est le nouveau nom de la filiale de BDDP qui reprend celui de son réseau international. Présent dans treize pays, il a été constitué pour répondre à la demande de clients, tels Visa International ou IBM, un budget acquis début 1998. La fusion des agences de marketing direct (Messages) et de promotion (Tequila), opérée en 1995, appartient désormais au passé. Se situant au-delà des techniques de communication, Tequila répond à des problématiques marketing globales et non plus seulement à de simples opérations ponctuelles. Avec 127,3MF de marge brute, Tequila prend la seconde place du marché. Sa progression de 85,9% peut surprendre, voire agacer la concurrence.«Nous avons décidé de consolider les activités de marketing services réalisées avec d'autres agences de BDDP, telles Auditoire pour la promotion événementielle, Brand Company pour le packaging, ou BDDP Interactive pour les nouveaux médias»,explique Lionel Aboudaram, le président de Tequila. Selon lui, ce regroupement est une volonté stratégique de BDDP. Désormais, le marketing services fait partie des activités phares du groupe, aux côtés de la publicité et du corporate. Tequila doit aussi son développement à l'acquisition de budgets. Cegetel, France Loisirs, Procter&Gamble, Michelin Europe ou les Caisses d'épargne auront permis une augmentation de 12MF de sa marge brute en 1997. Afin de renforcer le niveau de conseil de ses recommandations, Tequila a créé une cellule de planning stratégique. Du brief au concept créatif, trois personnes orchestrent dorénavant la réflexion stratégique, en liaison avec les différents services de l'agence. Cette nouvelle équipe s'appuie sur de nombreuses études et des banques de données de recommandations dont la Disruption Bank qui recense l'ensemble des cas de disruption traités par le groupe. Formalisée en 1992 par Jean-Marie Dru, la disruption est devenue un mode de pensée et un outil de travail pour Tequila. Elle consiste à trouver, dans la continuité, des idées en rupture avec les conventions et des campagnes originales pour imposer une marque sur son marché. Dans le souci de s'affirmer comme un des pionniers d'une communication ultra-ciblée, Tequila met en place un département spécialisé dans les bases de données. Il est complété par une expertise multimédia. Aujourd'hui, «100% des recommandations de Tequila» font l'objet d'une réflexion sur une application interactive.

Envoyer par mail un article

Tequila 127,3 millions de francs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies