Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Finance : Le défi de l'international

29/06/2001

Les agences de communication financière, très sensibles aux aléas du marché, doivent s'adapter. Elles développent des conseils en direction des entreprises en crise et visent maintenant l'international.

Les introductions en Bourse, acquisitions, fusions, augmentations de capital, OPE, OPA sont beaucoup moins frénétiques depuis l'été dernier. Certes, quelques grandes opérations ont marqué l'année: la difficile mise sur le marché d'Orange, filiale de France Télécom, comme celles de Thomson Multimédia ou d'Alstom.

Éviter les remous médiatiques et boursiers

Face au alentissement global du marché, certaines agences voient leur marge brute diminuer par rapport à l'année dernière: Euro RSCG Omnium&Associés baisse de 7,5%, Gavin Anderson&Co France de 8,4% et Valéfi de 4,4%. Pour cette dernière, la baisse s'explique surtout par la perte d'un budget, Aerospatiale-Matra. Valéfi a toutefois profité du retournement du marché pour développer son activité de conseil, en se consacrant notamment aux «profit warnings». Elle propose ainsi aux entreprises qui enregistrent des résultats en deça de leurs prévisions des conseils adaptés pour bien communiquer, afin d'éviter les remous médiatiques et boursiers. À côté de ces quelques baisses de marge brute, d'autres agences ont progressé remarquablement. W Capital multiplie par plus de quatre sa marge brute, partant il est vrai d'un niveau assez bas. Intègrant une activité d'édition financière, l'agence a participé à l'introduction en Bourse de Liberty Surf et d'Oberthur Card Systems. Cette année, les agences semblent vouloir développer leurs structures à l'international pour s'adapter à un marché qui se segmente par secteurs d'activité plus que par pays. Or, exeption faite de Gavin Anderson qui dispose d'un réseau expérimenté, peu d'agences bénéficient d'un relais à l'étranger. Valéfi collabore avec sa maison mère McCann-Erickson et son réseau international. De son côté, W Capital, depuis son intégration à Havas Advertising, ambitionne de développer son réseau à l'étranger afin de marquer sa présence sur les cinq grandes places boursières. Le développement international devient le nouvel impératif des agences.

Envoyer par mail un article

Finance : Le défi de l'international

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W