Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les 10 premières entreprises par secteur

19/10/2001

LE TOP 10 AUDIOVISUEL

Les groupes audiovisuels français ont connu une année 2000 exceptionnelle. Leader du secteur, TF1 a vu son chiffre d'affaires progresser de 22,4 %. Le groupe M6 s'inscrit dans la même tendance, avec une activité en hausse de 18 %. Seul France Télévision a connu une progression plus modérée (+ 10 %), en raison de la limitation, par la loi, de son espace publicitaire. Conséquence logique, les chaînes publiques devraient être moins touchées que les chaînes privées par le ralentissement économique de cette année.

LE TOP 10 PUBLICITÉ

En cette période délicate, la publication des chiffres d'affaires 2000 a de quoi faire rêver : + 72,1 % pour Publicis, + 48,6 % pour Havas Advertising, + 31 % pour TBWA\France et jusqu'à + 125,4 % pour Grey France ! Pas de doute, les agences de publicité, qui auront du mal à rééditer à l'avenir de telles performances, doivent trouver de nouveaux modes d'organisation. En annonçant, le 1er octobre, un recentrage sur trois réseaux et en faisant une croix sur sa division Diversified Agencies, le leader, Havas Advertising, a donné le ton.

LE TOP 10 PRESSE

Il est enfin possible de connaître le poids exact de la Socpresse sur le marché. Avec 1,2 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2000, le pôle parisien du groupe Hersant s'impose comme le second acteur français derrière l'incontournable Hachette Filipacchi Medias (dopé par son activité internationale), mais loin devant les groupes Amaury et Prisma Presse. À lui seul,Le Figarose situe, avec un chiffre d'affaires de 476 millions d'euros, juste derrière le groupe présidé par Axel Ganz.

LE TOP 10 RÉGIES PUBLICITAIRES

+ 17,2 % pour TF1 Publicité, + 23,6 % pour M6 Publicité, + 15,8 % pour Médias et régies Europe, + 22,5 % pour Régicom (régie de l'éditeur de presse gratuite Spir Communication), + 55,2 % pour NRJ Régies, + 42,4 % pour Échofi Régie, + 18,7 % pour Interdeco, la régie d'Hachette Filipacchi Medias : pas de doute, 2000 restera dans les annales des médias. Le contraste avec 2001 n'en est que plus saisissant : il montre à quel point le retournement de tendance a été rapide.

LE TOP 4 PLURIMÉDIA

L'année 2001 a été l'occasion, pour les industriels, de clarifier leurs investissements dans la communication. Vivendi Universal a ainsi décidé de céder son pôle d'information professionnelle pour se concentrer sur d'autres activités moins cycliques. De son côté, Suez s'interroge toujours sur l'opportunité de rester dans cet univers.

LE TOP 4 AFFICHAGE

Les afficheurs ont tous connu en 2000 une bonne progression. La palme revient à JC Decaux, dont l'activité a augmenté de 52 %, grâce surtout au rachat d'Avenir. Après la reprise de France Rail Publicité par Dauphin, les opérations de croissance externe semblent néanmoins limitées en France, où Métrobus reste le dernier opérateur susceptible de changer de propriétaire.

LE TOP 5 MARKETING SERVICES

Entre la montée en puissance d'Internet dans les entreprises et la volonté des industriels de s'adresser directement au consommateur final, les sociétés de marketing services ont de quoi remplir leurs carnets de commande. Le leader du secteur, SR Teleperformance, a vu son chiffre d'affaires progresser de 31 % en 2000. Le groupe High Co, lui, fait encore mieux avec une hausse de 71 %, par croissance interne et externe.

LE TOP 5 ÉTUDES

À l'instar du groupe Ipsos, dont la croissance ne se ralentit pas, surtout à l'international, le marché des études continue de connaître des progressions à deux chiffres : le groupe GFK a ainsi vu son chiffre d'affaires gagner près de 57 % en France. Il est vrai que les entreprises ont aujourd'hui besoin, plus que jamais, de connaître le comportement et les attentes de leurs clients en matière d'attitudes et de consommation.

LE TOP 5 EDITION

L'année 2000 n'a pas été faste pour tout le monde. Le marché de l'édition fait en effet figure d'exception à la règle : le leader du secteur, Hachette Livre, a ainsi vu son activité stagner autour de 830 millions d'euros. Quant à son dauphin, France Loisirs, il affiche une baisse de 5,6 % de son chiffre d'affaires, à 470 millions d'euros. La crise des années 1995-1998 n'est visiblement pas encore digérée...

LE TOP 5 ENTERTAINMENT

En quelques années, Infogrames s'est imposé, à coup de rachats successifs, comme l'un des leaders mondiaux de l'entertainment. C'est d'ailleurs la première fois que le groupe fondé par Bruno Bonnell et Christophe Sapet apparaît au premier rang de ce classement - il n'était encore que troisième en 1999. Conséquence : Infogrames est désormais très endetté et a du mal à dégager une bonne rentabilité.

Envoyer par mail un article

Les 10 premières entreprises par secteur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

GFK