Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

CORRUPTION

Les irréductibles de l'éthique

26/10/2001

Les journalistes comme les médecins ont longtemps été l'objet de « délicates attentions », ces petits riens qui entretiennent l'amitié. Épineux dossier lorsque l'on joue sa crédibilité... Certains journalistes se montrent particulièrement pointilleux et refusent jusqu'aux projections de presse afin de garder un esprit totalement indépendant. Concernant les cadeaux d'affaires,Libérationespère avoir définitivement réglé le dossier : sa charte stipule, entre autres, qu'un journaliste ne reçoit pas de cadeau, quelle qu'en soit la valeur. Hervé Nathan, membre du conseil de surveillance du quotidien, se souvient :« À une époque, nous organisions une tombola avec les objets reçus et en reversions les bénéfices aux Restos du coeur, mais aujourd'hui nous ne recevons plus grand-chose. Sans doute ont-ils compris que cela ne servait à rien. »

Même consigne pour les responsables d'achats dans le secteur de la distribution. à La Redoute, par exemple, les managers reçoivent chaque année une lettre leur rappelant l'interdiction formelle d'accepter des cadeaux. Les objets récoltés finissent, comme jadis àLibération, dans une tombola.

Les médecins surveillés

Les entreprises ne sont pas seules à surveiller leurs cadres, le gouvernement veille aussi. La « loi anti-cadeaux » du 27 janvier 1993, spécifiquement attachée aux grâces accordées aux médecins par les laboratoires pharmaceutiques, met un frein à ces pratiques pour le moins équivoques. À la clé pour les contrevenants : deux ans d'emprisonnement et 76 224 euros (500 000 francs) d'amende.« Les laboratoires pharmaceutiques ne peuvent plus "stimuler" sur des produits remboursés par la Sécurité sociale »,rappelle Catherine Bacquerot, qui ajoute toutefois que« les opérations se font de façon plus fine, à l'occasion des fêtes de fin d'année ou lors des lancements de produits non remboursables. »Mais c'est sans compter un possible renforcement de la législation. La restriction pourrait en effet prochainement s'étendre à tous les produits pharmaceutiques, remboursables ou non.

S.P.

Envoyer par mail un article

Les irréductibles de l'éthique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.