Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Marie-Catherine Dupuy

09/11/2001

Marie-Catherine Dupuy, née dans la publicité le 1er avril 1970, présidente de TBWA\Paris en charge de la création.

1. La musique qui vous a le plus marquée ?Le flamenco, parce que j'avais une maman espagnole. J'aime cette musique parce qu'elle représente l'amour dans ce qu'il a de plus intense et de plus tragique. Le thème des rapports hommes/femmes y est récurrent, pas toujours, d'ailleurs, en faveur des premiers. C'est moderne : dans les pubs porno chic, la femme est soit dominée, soit dominatrice.

2. Le film ?« La Nuit du chasseur », de Charles Laughton. Pour l'époque, le traitement graphique était très en avance, avec ces gros plans sur la chouette, par exemple. Surtout, c'est un résumé incroyable de ce que nous sommes tous, cette dualité entre le bien et le mal, l'amour et la haine. On retrouve ce dédoublement de personnalité dans les campagnes de PlayStation, sur le thème « Je n'aime pas la vie au quotidien, alors, je m'évade, je vis dans les jeux vidéo ». « La Nuit du chasseur » est un film intemporel.

3. Le livre ?Je lis tout ce qui me tombe sous la main ! Mais s'il en faut un, c'est « La Douleur du dollar », de Zoé Valdès, une Cubaine réfugiée en France. Tous ses romans expriment un amour incroyable de son pays, elle y raconte la misère au quotidien, la vie de ses compatriotes, leur désespoir, sur un mode léger, plein d'humour.

4.La pub ?Un spot de Philippe Michel qui a été réalisé par Jean-Luc Godard en 1971 pour l'après-rasage Schick. Un jeune couple d'étudiants s'engueule dans une soupente. À la radio, il est question de Palestiniens. Le garçon se lève, va dans la salle de bains, se brosse les dents et s'asperge du fameux after-shave. La fille continue à hurler. Le garçon revient. Tout se calme. La fille le renifle puis lui fait un petit bisou. C'est un film qui capte de façon géniale l'air du temps. Il n'a pas pris une ride, on pourrait le rediffuser aujourd'hui. C'est le vieux principe du produit qui arrange tout.

5. L'émission de télé ?Je n'en ai pas une en particulier. J'aime tous les reportages, quel qu'en soit le thème : animaux, musique, etc.

6. La personnalité de la communication ?Je ne peux tout de même pas dire Jean-Marie Dru ! Alors, c'est Philippe Michel. La publicité française des trente dernières années se résume à deux courants : Philippe Michel et Jacques Séguéla. Philippe était un cérébral quand Séguéla parle avec ses tripes. À la différence de Séguéla, Philippe passait très mal à la télévision.

7.La devise ?J'en ai deux ; une débile et l'autre plus sérieuse. La débile : « Quand y'en a plus, y'en a encore ! » Et la sérieuse : « Fais tout ce qui est en ton pouvoir et pour le reste, reste calme et tranquille. » Je n'y arrive pas toujours.

Envoyer par mail un article

Marie-Catherine Dupuy

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.