Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉTATS-UNIS

Concentration tous azimuts

16/11/2001

Le marché américain de l'e-pub mange son pain noir. Selon les derniers chiffres publiés par l'Interactive Advertising Bureau (IAB), les annonceurs n'ont dépensé durant les six premiers mois de l'année 2001 que 4,2 milliards d'euros (27,5 milliards de francs) sur Internet. Ce qui correspond à une érosion du marché de 7,8 % par rapport à 2000. Pour l'ensemble de l'année 2001, les revenus publicitaires devraient s'élever à 7,2 milliards d'euros (47,2 milliards de francs), selon Merrill Lynch, soit un repli de 6,5 % par rapport aux chiffres de l'IAB pour 2000. Les annonceurs traditionnels auront investi 4,1 milliards d'euros (27 milliards de francs) soit une progression de 22 % en un an, tandis que les dotcoms, avec 3,1 milliards d'euros dépensés (20,2 milliards de francs), reculent de 29 %.

Dans ce contexte de crise, le marché se concentre. Au quatrième trimestre 2001, Merrill Lynch prévoit que trois acteurs se partageront 70 % du marché de l'e-pub. AOL, qui revendique plus de 30 millions d'abonnés à son service d'accès à Internet, raflerait à lui seul 47 % de part de marché. Le portail se paie même le luxe de voir son chiffre d'affaires progresser de 17 % par rapport à 2000. Yahoo et MSN réaliseraient chacun 10 % de part de marché. Une piètre performance pour Yahoo, qui perd plus de trois points en un an. Exactement le gain du portail de Microsoft... Suivent Terra Lycos, le moteur Goto, Home Store et, plus loin, le réseau Double Click. Les vingt premiers supports récolteraient 87 % de l'e-pub en 2001, selon Merrill Lynch, contre 71 % en 2000.

RealMedia sauve son outil

La concentration touche aussi les logiciels de diffusion de la publicité. Avec son outil Dart, Double Click équipe pas moins de 80 % du marché. Il y a quelques semaines, le bruit courait d'un rachat par Double Click de son concurrent Real Media, qui développe l'outil de gestion publicitaire OpenAdStream. L'opération, qui aurait donné naissance à un géant incontesté, n'a finalement pas eu lieu. Real Media, qui s'est fait absorber par le réseau 24/7 Media pour la somme, plutôt modeste, de 2,1 millions d'euros (14 MF), sauve son outil...

C.G. et C.L.

Envoyer par mail un article

Concentration tous azimuts

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.