Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tendances

Le produit, ce super héros

18/12/2001

Des méchants forfaits Internet aux bâtonnets de fromage qui parlent, la publicité se peuple de créatures étranges : les produits quittent leurs packagings pour devenir les héros de leurs campagnes.

Avachies sur des canapés, deux pantoufles, héroïnes de la marque de chaussons RG Barry, bavardent en regardant la télé. Dans les films Liberty Surf (FCB Netbrand) et Parmalat, le produit est lui aussi starisé. La première campagne met en scène l'ignoble Forfaitor, méchant forfait sur pattes, dépensier, sans-gêne et désagréable, qui, par effet de contraste, met en valeur les avantages de l'offre Liberty Surf. Quant aux Cheestrings, bâtonnets au fromage de Parmalat, ils promènent leur silhouette longiligne dans un film signé Bates.

Humour absurde, impact assuré

Cette année a marqué le retour de ces produits personnifiés. Ils parlent, bougent, peuvent même, à l'occasion, avoir un caractère bien trempé. Humour absurde garanti et impact assuré.« En invitant le consommateur dans un univers où l'on ne cherche pas forcément l'identification, on se permet davantage de libertés,explique Gilles Fichteberg, directeur artistique chez Saatchi&Saatchi sur la campagne RG Barry.Si nous avions montré de vraies personnes en train de discuter, des chaussons aux pieds, l'effet aurait sans doute été sinistre. Tandis que là, en faisant vivre les charentaises, nous faisons rire, tout en décomplexant le consommateur par rapport à la paresse. Le résultat, complètement décalé, peut plaire aussi bien aux jeunes branchés qu'à une cible plus âgée. »

Donner vie aux produits est aussi le moyen d'expliquer des offres complexes. Comme dans le cas de Liberty Surf :« Nous avions à expliquer ce qu'est un forfait, opération extrêmement fastidieuse,raconte Thomas Stern, directeur de création de FCB Netbrand.Nous avons donc créé ce personnage du mauvais forfait, anti-héros que nous avons affublé des traits de caractère d'un cousin sans-gêne qui s'incruste chez vous. »

Briefs pris au pied de la lettre

Ces raccourcis rejoignent une autre tendance à la mode cette année : prendre les briefs au pied de la lettre. Ainsi, la campagne « Beer Belly » de Lowe Londres pour Reebok prouve que le sport permet d'échapper à la brioche, en montrant un homme qui pique un sprint pour semer... un énorme ventre velu lancé à sa poursuite ! Le film a eu tellement de succès que, en Grande- Bretagne, Reebok a mis en vente des ventres en plastique.

Envoyer par mail un article

Le produit, ce super héros

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.