Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Marques

Le cimetière des marques

18/12/2001

Les marques, elles aussi, naissent et meurent. 2001 a été particulièrement touchée par ces disparitions d'enseignes et de noms commerciaux.

La vie des marques n'est pas de tout repos. En 2001, elles ont été nombreuses à voir le jour, mais aussi à disparaître.« Pour la première fois, la proportion des noms de domaines non renouvelés a été plus importante en 2001 que celle des noms déposés »,remarque Marcel Botton, le patron de l'agence de création de noms de marque Nomen. La fin de l'âge d'or du Net est passée par là, avec son cortège de fermetures, de rachats, de fusions. Adieu Ibazar, Digital ou encore Liberty Surf, Freesbee et Worldonline, trois fournisseurs d'accès à Internet rachetés par Tiscali et dont les noms sont voués à disparaître.

Concentration des investissements

Mondialisation oblige, l'heure est à la concentration des investissements sur un nombre restreint de marques. Unilever a entrepris un grand ménage, passant de 1 600 à 400 marques à travers le monde. La multinationale anglo-néerlandaise a déjà enterré Twister (glaces) ou Wisk (lessives) et annoncé la fin prochaine de la margarine Astra. Objectif : concentrer ses efforts sur une quarantaine de marques mondiales, dont les ventes dépassent ou se rapprochent du milliard de dollars de chiffre d'affaires, comme Knorr, Lipton, Dove, Skip, Lux ou Magnum. De même, France Télécom a opté pour une mégamarque internationale, Orange, choisissant le nom de sa filiale anglaise au détriment de ses consoeurs françaises, Itineris, Ola et Mobicarte. Compaq, racheté par Hewlett Packard, devrait également s'éteindre. Elle se plaçait pourtant en 24e position au classement mondial des marques phares établi par Interbrand. Derrière Thales, créée cette année, se cachent également plusieurs enseignes, dont Thomson CSF et Racal, tandis qu'Areva englobe, entre autres, Framatome et la Cogema.

Les médias ne sont pas en reste. Certains titres de presse n'ont guère eu le temps de s'imposer commeTribaetFutur(e)s.Ils ont rejointM magazineouDépêche modeau cimetière des marques. D'autres couronnent heureusement de nouvelles activités qui, on l'espère, connaîtront un meilleur sort : la banque des riches Nabab, les magazinesMuteenetSenso,la berline Vel Satis de Renault, ou encore Powerade, la nouvelle boisson pour le sport de Coca-Cola, destinée aux 13-19 ans.

Envoyer par mail un article

Le cimetière des marques

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies