Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Créations

Les campagnes auxquelles vous avez échappé

18/12/2001

Une campagne pour Swatch. Des invendus pour le cognac d'Hennessy, Pure White. Une annonce pour Bonux recalée par Procter... Voici quelques créations, dénichées cette année dans les tiroirs des agences, qui ne verront jamais le jour.

Frank Tapiro, le président de l'agence Hémisphère droit, n'en est pas encore revenu :« Voilà une campagne que nous avons conçue après avoir gagné, de haute lutte, la compétition lancée par Swatch,explique le bouillant publicitaire.Seulement, au dernier moment, le client a décidé de se passer de nos services. Pire, il a essayé de faire la même chose, mais sans nous ! Visiblement, il n'y est pas parvenu, à voir les visuels qui sortent aujourd'hui... »Les siens, malheureusement, risquent bien de ne jamais voir le jour. Sur chacun d'entre eux, la montre Swatch se transforme, au gré de l'imagination du directeur artistique Charles Nilles, tour à tour en gratte-ciel new-yorkais, en algue marine, en décapsuleur, etc.

Quand l'annonceur met la clé sous la porte...

Toutes les agences, en fait, connaissent ce type de mésaventures. Leo Burnett n'est pas la dernière.« Pour Hennessy, nous avions imaginé une série d'annonces qui devait permettre de lancer Pure White, un nouveau cognac plus branché, vers une cible jeune,se souvient Valérie Planchez, directrice générale adjointe de l'agence.Le client a pris la création, puis c'est "parti en eau de boudin", et, finalement, il a fait travailler une autre agence. »On ne verra jamais dans les magazines cette série, signée Christophe Louis et Gaëlle Bellour, qui livrait une interprétation toute personnelle du thème de la fausse ingénue. Pas plus qu'on ne verra ce visuel de jeu de foire à la gloire du cadeau Bonux (création Delphine Bojago et Jean-Guillaume Pascaud, Leo Burnett). Dommage...

Autre cas de figure avec cette annonce pour Marks&Spencer, signée Thierry Albert et Caroline de Vibraye (BDDP&Fils). Elle allait sortir quand... l'enseigne a mis la clé sous la porte. De même, ces trois films imaginés par les créatifs Frédéric Maillard et Julie Lasne pour un site d'emploi sur Internet, qui a disparu avant même le début du tournage. Qu'à cela ne tienne, le duo a tourné les spots malgré tout, avec le réalisateur Gérôme Rivière (production Byzance). Aujourd'hui, les films sont à vendre, et à prix coûtant... Enfin, soulignons l'abnégation du directeur artistique Thierry Chantier, qui n'avait pas hésité à payer de sa personne, sans succès, pour cette annonce Nomad, du temps où son agence, Jean&Montmarin, avait encore ce budget. Joyeux Noël quand même !

Envoyer par mail un article

Les campagnes auxquelles vous avez échappé

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.