Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Frédéric Lavialle (Citroën) : « D'abord le prix »

01/03/2002

Pour Frédéric Lavialle, directeur de la publicité France chez Citroën, le premier argument d'achat d'un couplage publicitaire... c'est le tarif. « D'un point de vue financier, il n'y a pas photo, déclare-t-il. Au coût à l'insertion, un couplage est toujours plus intéressant, car les dégressifs sont plus importants que si nous avions à payer chacune des parutions ». Autre sujet de satisfaction : la simplicité d'utilisation. « Les espaces sont plus faciles à acheter, et nous n'avons affaire qu'à un seul interlocuteur au sein des régies publicitaires ». Cette souplesse est cependant limitée : « Les couplages imposent pratiquement toujours la parution de la même campagne, poursuit Frédéric Lavialle. Pour Citroën, cela s'avère assez contraignant, car nous menons souvent plusieurs actions en parallèle. » C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Chromatop, du Figaro, est l'un de ses produits commerciaux favoris. « Ce couplage nous offre trois passages, mais pas forcément avec le même visuel. Nous apprécions cette souplesse. Elle nous permet d'alterner les actions sur les véhicules ». Autre critique, les supports ne sont pas toujours jugés intéressants. « Il y a du bon et du mauvais dans ces produits commerciaux, notamment en télévision, pour les chaînes thématiques. Mais cela nous procure aussi un levier pour négocier des spots supplémentaires. » Enfin, dernier point, une rigidité dans la période d'action : « Les couplages sont limités dans le temps. Quinze jours à trois semaines, c'est le maximum ».

B.F.

Envoyer par mail un article

Frédéric Lavialle (Citroën) : « D'abord le prix »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.