Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Nex & Com

19/04/2002

(4,07 millions d'euros)

Une page vient de se tourner chez Nex&Com. Bertrand Jacquel, cofondateur en janvier 1997 de l'agence conseil en communication santé avec Pierre-Étienne Lagache, a quitté la société.« C'est une séparation décidée d'un commun accord. C'est l'effet de l'usure »,commente sans plus de détails Pierre-Étienne Lagache, qui reprend la gestion opérationnelle de l'agence Nex&Com Santé jusqu'ici gérée par Bertrand Jacquel. Car Nex&Com est devenue, depuis, un groupe de communication composé d'une agence dédiée aux « produits stratégiques », Nex&Com Santé, d'une deuxième enseigne vouée aux budgets plus modestes, Fisher Street, créée en 2000 (460 000 euros de marge brute pour son premier exercice), de Nex&Com RP et de Nex&Com One (marketing opérationnel). Cet épisode fait suite à une année de forte croissance : la marge brute du groupe a crû de plus de 21 % en 2001. Un beau score, dû aux gains de gros budgets, à commencer par Livial, produit pour la ménopause du laboratoire Organon, SST contre la sécheresse buccale de Lafon et Avendia contre le diabète de GSK. À cela s'ajoute le coup d'accélérateur donné par Pfizer, déjà client de Nex&Com, à la communication sur son produit cardio-vasculaire Amlor. La seule perte notable est celle de Zyprexa, médicament contre la schizophrénie du laboratoire Lilly, un budget historique de l'agence. En matière de produits OTC, l'agence a également engrangé quelques succès comme Cosmodex (Liérac), Euphon (Mayoly-Spindler) et Flubilar (Byk). Cette année, Pierre-Étienne Lagache compte donc avant tout consolider son groupe en s'appuyant toujours, pour l'international, sur le réseau d'agences indépendantes EuroMedNet auquel il appartient.

Envoyer par mail un article

Nex & Com

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.