Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Scarlett

19/04/2002

(3,24 millions d'euros)

Avec presque 17 % de progression en 2001, l'agence de publicité Scarlett fait certes moins bien qu'en 2000 (où elle avait enregistré + 35 %), mais se sort tout de même plus qu'honorablement d'une année difficile. Sa marge brute s'établit à 3,24 millions d'euros et devrait dépasser les 3,6 millions cette année.

Scarlett a développé sa collaboration avec deux marques d'alcool, le groupe Fischer et le groupe Cointreau. Pour le premier, elle a lancé en septembre 2001 la bière aromatisée à la vodka Kriska et mené des campagnes pour Desperados et Adelscott. Pour Cointreau, outre un repositionnement de la marque dans le monde, elle a orchestré le lancement du nouvel alcool Passoã. Beaucoup de ses créations concernent l'international et ne sont pas visibles en France, en raison des contraintes législatives. À l'international toujours, l'agence a mené une campagne européenne pour les satellites Astra. Elle a également remporté le lancement des verres Transition de Varilux et la stimulation du réseau Legrand.

Soucieuse de diversifier son portefeuille de clients, Scarlett a recruté deux commerciaux, Bruno Cassé, venu d'Eccla, et Roselyne Sage, ancienne chef de produit chez Lapeyre, pour développer un pôle Distribution face au pôle Alcools. Son équipe de trente-trois personnes va encore s'enrichir de recrutements aux postes de directeur de clientèle, de directeur de création adjoint et d'infographiste. Seule manque à l'agence une présence à l'étranger, où elle réalise 30 % de son activité. Elle compte y remédier cette année, en recherchant des partenaires parmi d'autres structures européennes indépendantes.

Envoyer par mail un article

Scarlett

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.