Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Prisma Presse : En quête d'un second souffle

24/05/2002

Prisma Presse cherche toujours son second souffle. Frappé depuis plusieurs années par la baisse de diffusion de ses magazines, l'éditeur a subi de plein fouet la dégradation de la conjoncture économique. À la recherche de nouveaux relais de croissance, il s'est positionné sur le créneau du haut de gamme : avec la relance deFemme,l'éditeur deFemme actuelle, PrimaouGuide cuisinemise sur les annonceurs du luxe. Le groupe continue également à rompre l'isolement de sa régie. En 2001, il a lancé avec Emap France TéléSpace, un couplage associant son titreTélé loisirsaux magazinesTélé staretTélé pocheet créé un tandem entreGeoetLe Monde 2.Quant aux produits dérivés, ils se multiplient, notamment autour deGeoetNational Geographic.

Cette politique de diversification compte une victime, Internet. Prisma va suspendre, cet été, la parution deWeb magazine,leader de cette famille de presse. Il a laissé sans suitee-Loisirs,consacré aux loisirs Internet et porté un coup d'arrêt à ses déclinaisons sur le Web.« Le groupe est dans une logique de recentrage sur son activité de base, les magazines »,expliquait Thierry Brunschwig, président de la filiale Prisma Presse Interactive, au moment où il quittait ses fonctions fin 2001. Un virage à prendre, mais pas une crise profonde : l'éditeur a dégagé lors de son dernier exercice un enviable bénéfice de 49,7 millions d'euros en 2000-2001, sur un chiffre d'affaires de 524 millions.

Envoyer par mail un article

Prisma Presse : En quête d'un second souffle

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.