Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Éditions Amaury : L'année de tous les dangers

24/05/2002

Après les NMPP, les gratuits... Sitôt achevé son conflit avec les premières sur la distribution duParisien,Amaury doit faire face à l'offensive de20 Minuteset deMetro,qui menacent le marché publicitaire de son quotidien régional. Sa réaction n'a pas tardé : il s'est allié avecÀ nous Parisdans un produit commercial commun et projette de prendre 30 % de cet hebdomadaire codétenu par Metrobus, la Comareg et Roularta. Au premier trimestre 2002, le chiffre d'affaires publicitaire duParisienest reparti pour une progression à deux chiffres, après une année en dessous des objectifs. En 2001, le titre a accusé un déficit de 15,2 millions d'euros, dû à un manque à gagner publicitaire et à la mise en place de sa société de distribution et de vente, qui a entraîné dix-sept jours de grève. Le groupe a réduit les coûts de sa filiale e-Paris en supprimant 11postes sur 23. Il pourrait désormais relancer son projet de magazine du week-end tout en conservantVersion femina,vendu avecLe Parisien.

Rompant avec le système décentralisé d'impression en province (Faximpresse), Amaury cherche à investir, d'ici à la mi-2003, 106,7 millions d'euros dans l'implantation d'imprimeries en régions lyonnaise, marseillaise, toulousaine et nantaise. En 2001, le groupe a réussi à faire passerLe Parisien-Aujourd'hui en Franceau-dessus des 500 000 exemplaires.L'Équipe,qui n'a pas connu une grande année sportive en 2001, devrait profiter à plein de l'effet Coupe du monde en 2002.

Envoyer par mail un article

Éditions Amaury : L'année de tous les dangers

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.