Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

The Sales Machine Group : 25,36 millions d'euros

31/05/2002

C'est à Chamonix que se sont retrouvés, aux vacances de printemps, Antoine Pabst, le dernier des cofondateurs de The Sales Machine Group encore en place, et Pierre de Perthuis, qui a quitté la présidence du groupe en décembre dernier. Un repos bien mérité après une année 2001 malmenée par huit premiers mois difficiles, qui ont entraîné une baisse de 3,80 % de la marge brute du groupe, le tout ponctué de nombreux départs. Au sein des différentes filiales, c'est Vitesse, agence d'événementiel et de relations publiques, qui enregistre la plus forte baisse (-28 %). Ce résultat, Antoine Pabst l'explique par les difficultés de clients dotcoms comme Zebank ou Marketo, qui ont disparu ou ont gelé leurs investissements. En revanche, Euro RSCG Incentive, spécialisée dans le tourisme d'affaires, affiche la plus forte croissance du groupe (+ 10 %), malgré les événements du 11 septembre 2001.« Nous n'avons enregistré quasiment aucune annulation de voyage »,témoigne Pascal Allard, président des filiales Euro RSCG Incentive, Euro RSCG MotivForce et Euro RSCG Vitesse. Le dernier trimestre a également permis de gagner de nouveaux budgets, comme Michelin pour The Sales Machine, France Télécom et Sécodip pour The Connect Machine, Benedicta pour Zen ou Novartis et Ballantine's pour MotivForce. Pour 2002, Antoine Pabst reconnaît manquer de visibilité :« Nous étions satisfaits ces trois derniers mois car le dynamisme du dernier trimestre 2001 s'était maintenu. Mais, entre les élections et la reprise des États-Unis qui se fait attendre, nous ressentons à nouveau une légère baisse des investissements. »

Envoyer par mail un article

The Sales Machine Group : 25,36 millions d'euros

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.