Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Relations publiques

Atterrissage différé

28/06/2002

Après une année 2001 en demi-teinte, des turbulences sont annoncées pour cette année, qui se présente déjà comme l'une des plus mauvaises depuis longtemps.

Le fléchissement de l'économie, l'explosion de la bulle Internet, tout semblait annoncer une année noire pour le marché des relations publiques. Mais, tout compte fait, le secteur s'en sort plus qu'honorablement, en tout cas pour 2001. Avec un taux de croissance global de 10 % selon Syntec RP, le syndicat de la profession, les agences-conseils en relations publiques affichent l'une des plus fortes hausses du secteur de la communication. Les chiffres sont encore plus significatifs si l'on se penche sur le classementStratégies.Le Top 10, toujours dominé de la tête et des épaules par le groupe I&E, enregistre ainsi près de 18 % de croissance et le Top 20 plus de 19 %. De telles performances s'expliquent aussi par quelques grosses opérations de croissance externe, à l'exemple de Fleishman-Hillard qui a racheté Herald Communication ou Ogilvy PR, acquéreur de l'agence Akka. Toutefois, le naufrage de bon nombre de start-up a malmené l'équilibre financier de certaines enseignes. Parabole Communication, qui affichait en 2000 près de 2 millions d'euros de marge brute et plus de 80 % de croissance, vient ainsi de déposer son bilan. Un accident encore isolé, si l'on exclut les microstructures dont la disparition est souvent passée inaperçue. Mais les professionnels s'attendent à au moins une ou deux autres cessations d'activité de taille d'ici à la fin de l'année.

S'appuyer sur les réseaux

« Le marché s'est durci en 2001, mais c'est cette année que les agences devraient le plus souffrir »,prévoit Sophie Renard. La nouvelle présidente de Syntec RP note cependant que la crise en France est bien moins brutale que dans les pays anglo-saxons, où l'activité a chuté de 10 à 15 % l'an dernier. Mais, sur la durée, le marché des RP dans l'Hexagone se porte plutôt bien. Selon des chiffres fournis par Syntec RP, ces trois dernières années, les honoraires des agences ont crû de 25 %, pour des missions de plus en plus stratégiques. De même, les effectifs ont augmenté de 20 % en 2000 et 2001, soit l'équivalent de cinq cents nouveaux emplois. Enfin, les dossiers internationaux se multiplient (+40 % en trois ans), soulignant la nécessité aujourd'hui pour les agences de s'appuyer sur des réseaux.

Envoyer par mail un article

Atterrissage différé

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.