Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Édition

Une nouvelle page s'écrit

28/06/2002

La crise n'a pas épargné les agences conseils en édition d'entreprise. Mais elle aura eu le mérite de professionnaliser la relation avec les annonceurs.

L'année 2001 a été très dure »,résume Gilles About, président de Textuel (filiale de TBWA\Corporate). Malgré tout, le numéro un du marché de l'édition d'entreprise conserve sa place de leader, avec une marge brute de 11,27millions d'euros. Il vient de racheter La Mine, première agence de production de contenus en ligne. De quoi garder encore un peu plus à distance ses challengers, Angie et Tagaro !. Comme ses concurrents, Textuel a dû faire face à la morosité du marché. Entre les reports de projets (comme les quatre consumer magazines qui devaient être lancés par Textuel en juillet 2001 mais n'existent toujours pas), la pénurie des appels d'offres (dont la fréquence est tombée à moins d'un par mois) et des compétitions (qui durent six mois, comme cela a été le cas pour le budget Champion), 2001 a été l'année de toutes les batailles.

Dans un tel contexte, la rationalisation des coûts est systématique : optimisation du format, de la pagination ou du mode de diffusion.« Les annonceurs ont bien pris en compte les éléments du mix »,remarque Véronique Reille-Soult, directrice générale de K Publishing. C'est le cas de la SNCF pourCarnet de voyages, un semestriel réalisé par l'agence et adressé aux détenteurs de la carte Senior : il est passé de douze à huit pages et a vu son grammage réduit. Autre fait marquant, les briefs sont plus professionnels, plus complets qu'avant. Avec la crise, les annonceurs maîtrisent mieux les ficelles du métier de l'édition d'entreprise. Ils sont aussi plus exigeants. Les agences doivent désormais assurer un retour sur investissement. Ainsi, pour la Poste, Altedia Editing va accompagner les salariés sur le thème du changement.« Il ne suffit plus de raconter ce qui se passe chez eux. Le support doit devenir un vecteur du changement sans être moteur d'angoisse »,confie Renaud Gassin, directeur général d'Altedia Editing, qui a réalisé la plus forte progression du marché : + 58,21 %.

Envoyer par mail un article

Une nouvelle page s'écrit

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.