Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Événementiel

La crise, quelle crise ?

28/06/2002

Contre toute attente, la marge brute des agences d'événementiel poursuit son envolée. Selon l'Anaé, le marché a progressé de 23 % en 2001, à 247 millions d'euros.

L'après 11 septembre a créé un véritable vent de panique dans les agences conseils en création d'événements, toutes ayant eu leur lot de reports et d'annulations. Pourtant, selon l'Association des agences conseils en événements et tourisme d'affaires (Anaé), qui regroupe quatre-vingt-deux sociétés, la marge brute du secteur a progressé de quelque 23 % en 2001, totalisant la somme de 247 millions d'euros. Contrairement à l'année précédente, où les agences avaient prospéré essentiellement via la croissance interne, 2001 a été propice aux fusions et acquisitions en tous genres. Joseph Caunan, l'un des dirigeants de Market Place, estime que« tous les groupes de communication sont à l'affût de rachats dans ce secteur ».De fait, Publicis Dialog est devenu le numéro un du secteur après une série de rachats et la fusion, sous sa seule enseigne, des activités événementielles (ex-Global Event System) et marketing services du groupe Publicis.

Dans le « Top ten », c'est Market Place (groupe Accor) qui enregistre le plus fort recul de sa marge brute : -22,56 %. Raison invoquée par Joseph Caunan :« Le 11 septembre, qui a engendré des annulations, notamment celle d'un énorme événement, à savoir l'inauguration du quartier Coeur Défense. »Ceci dit, l'image de l'agence n'en semble pas réellement affectée puisque, selon la première étude Ballester portant sur le secteur, Market Place et Auditoire sont perçues comme des « agences d'avenir ». Dans notre classement, la cinquième place est désormais occupée par Prodéo, qui tire un excellent profit de son association avec la Young. Shortcuts Events, elle, poursuit sa forte croissance et prend maintenant la sixième place, occupée l'an passé par Équation, rachetée par le groupe Altedia et rebaptisée depuis Altedia Événement. CTM Événement, devenue Carat CTM Événement, semble aussi profiter du phénomène « groupe » et grimpe de quatre places. À l'instar de Publicis Dialog, nombre de groupes organisent désormais une offre globale, intégrant l'événementiel comme l'une des composantes des marketing services, voire du corporate.

Envoyer par mail un article

La crise, quelle crise ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.