Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LE NOUVEAU PROFIL DU PETIT ACTIONNAIRE

13/09/2002

Il y a cinq ans, l'actionnaire type était un homme retraité qui plaçait l'argent dont il ne savait pas quoi faire. Aujourd'hui, il existe toujours, mais il est dilué dans une population plus jeune et plus féminine. Une tendance que les observateurs attribuent à la démystification de la Bourse, via les médias et le développement des services en ligne. Ces nouveaux actionnaires sont aussi plus soucieux de la qualité générale de l'entreprise dont ils surveillent l'éthique, le métier ou la politique sociale.« Certains nous demandent si nous effectuons nos recherches sur des embryons humains,illustre Nathalie Bocquet (Aventis).D'autres nous avertissent qu'ils vendront leurs actions si nous procédons à des licenciements. »

Plus citoyen, l'actionnaire français semble aussi plus avisé. En effet, malgré les importantes fluctuations enregistrées par la Bourse durant ces derniers mois, aucun vent de panique ne s'est emparé des petits porteurs qui semblent avoir compris qu'on ne perd rien tant qu'on ne vend pas ses titres. Une attitude dont doit se féliciter France Télécom : son action a perdu environ 75 % de sa valeur depuis le début de l'année.

Envoyer par mail un article

LE NOUVEAU PROFIL DU PETIT ACTIONNAIRE

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.